Sympt?mes dans la petite enfance

Sympt?mes dans la petite enfance
Tuesday 09 January 2007

Madame,

Je me permets de vous écrire suite à la lecture de votre livre “Notre corps ne ment jamais”. Je m’interroge désormais sur les causes de quelques troubles que je subis actuellement et d’autres que j’avais pendant mon enfance. Ainsi, dans ma vie actuelle lorsque je subis un gros stress ou lorsque je suis très contrariée par un évènement (comme par exemple avant un examen à la faculté ou lorsqu’on m’annonce une nouvelle qui me stresse), je suis prise de diarhées immédiates. Etant enfant, j’avais tout le temps des maladies orl qu’il s’agisse de rhumes, d’otites ou d’angines ce qui m’a souvent conduit à ne pas aller à l’école. J’aurais donc souhaité savoir si tous ces problèmes sont nécessairement liés à une éventuelle maltraitance et s’il vous est possible de me donner des pistes pour être en mesure d’interpréter mes diarhées actuelles. Je vous précise que pendant mon enfance mon père était souvent absent et que ma mère assumait seule le r?le de l’autorité. Je me souviens que je craignais ma mère car il lui arrivait de me gronder. Quant aux problèmes orl de mon enfance j’aurais aussi souhaité savoir s’ils sont le sympt?me d’une maltraitance ou s’ils peuvent être aussi regardés pour moi comme la recherche d’un bénéfice car ils me permettaient de ne pas aller en classe (je dois admettre que je n’aimais pas l’école). Ainsi ma question est de savoir si tous les maux du corps viennent d’un problème de maltraitance ou si notre psychisme peut les provoquer pour d’autres raisons comme par exemple car ca nous arrange d’être malade pour éviter certaines choses (en l’espèce pour ne pas aller à l’école.)

Je vous remercie par avance pour l’attention que vous voudrez bien porter à ma lettre.

Réponse de Brigitte:

je ne connais aucune personne qui déclenche des sympt?mes sans vivre dans une ambiance angoissante; il y avait certainement une raison de ne pas vouloir aller à l’école qui n’est pas forcément liée à l’école elle même. Il est possible qu’un enfant se sente angoissé de quitter sa mère si celle-ci est déprimée ou lui laisse croire de fa?on très manipulatrice que sans lui elle est perdue ou en danger et pour toutes sortes de raisons encore, l’enfant peut trouver la solution idéale pour prendre sa mère en charge.