Sortir du secret

Sortir du secret
Saturday 01 September 2007

J’ai découvert au fil des ans toute l’horreur d’avoir “grandi” dans une famille incestueuse (pére, frére, oncle)Je suis devenue la “dépositaire” de ces secrets .J’ai cessé d’avoir tout contact avec mes parents depuis un an. En Avril 2007 j’ai envoyé à ma mére une lettre pour parler de la colére que je ressens contre elle et je terminais cette lettre ainsi:
“Cette lettre m’est difficile à envoyer car elle “réveille” mes terreurs de petite fille qui ne voulait pas déplaire à sa maman de crainte de n’être pas aimée, d’être rejetée avec colére et sans un mot. La femme adulte que je suis aujourd’hui sait que cette lettre m’est nécessaire et que je dois nommer et dire ce qui est là pour moi, cette émotion de colére; Etre en colére contre toi, te l’écrire, c’est pour moi l’unique chemin d’oser enfin face à toi, nommer les souffrances de mon enfance, les ressentir sans plus chercher à vous excuser, être en colére contre toi c’est me renvoyer directement dans cette terreur de petite fille qui a désobéi en ne se taisant pas, en voulant dire les secrets de notre famille…et la désobéissance coute cher dans cette famille…..”Déni et Silence ont été sa seule réponse…
Cette semaine j’ai écrit une autre lettre que je n’ai pas envoyé car elle a réveillé en moi de la peur.Alice j’ai besoin de votre soutien si cela vous est possible; voici cette lettre:
“Voilà ce que je sais:
-ta soeur a été abusée par ton mari à partir de son arrivée en France (12 ans) alors qu’elle nous “gardait” et cette “habitude” de ton mari sur sa belle-soeur a duré trés longtems: j’ai probablement vu certaines de ces scénes ou et entendu des cris
-j’ai été abusée vers l’age de 4-5ans par mon pére ou ton frére, je n’en garde aucun souvenir mais ma paralysie (6ans) et mon anorexie m’ont guidées vers ces “souvenirs”. Ta soeur alors que je dormais avec elle (9-10ans) prenait mon doigt et le mettait dans son vagin pour se donner du plaisir
-Giséle (ma soeur) a été abusée par ton frére et violée dés l’age de 7 ans par Pierre ton fils et notre frére
-Maryline (fille ainée de ma tante, soeur de ma mére) a été violée pendant plusieurs années par Pierre alors qu’elle était en vacances chez lui et elle a re?u de ton mari de l’argent pour qu’elle accepte de “faire l’amour” ce qu’elle a pu refuser
-Régine sa soeur a été violée par Pierre
-Gérard (mon petit frére) a été violé par Pierre
Je voulais te rencontrer pour dire ces abus et ces viols. Ma colére contre toi est que tu dois être au courant et que tu as “fermé” les yeux
Ce sont les secrets de notre famille que je ne veux plus porter…
Depuis ce matin , j’ai des nausées de colére: comment oses-tu ne pas répondre à la lettre que je t’ai envoyée il y a 4 mois? Comment fais-tu pour ne pas vouloir prendre du temps avec moi, ton enfant alors que je te tends la main pour le faire? Comment fais-tu pour garder cette distance et refuser toute explication, tout questionnnement? Comment fais-tu pour ne pas courir vers moi, me prendre dans tes bras et me dire:” mais que se passe t il pour toi? pourquoi cette colére? Excuse-moi si je t’ai blessée, fait mal”?
RIEN……Qu’est ce que l’amour pour toi? je suis toute tremblante de rage, de colére….et de tristesse”

Ces courriers sont au plus prés de mes émotions, de mon ressenti, je me sens bien de les avoir écrit et me font réaliser ce que je “portais” depuis des années et combien je protége encore parents et frere….Vous envoyer ces courriers me donnent soutien et aide et recevoir un message de vous m’aiderait à avancer dans ma terrible histoire…Merci pour vos “mots” dans vos livres et votre site…Merci de ce que vous partagez

AM: Quelle horreur avez-vous vécu dans cette famille, quelle horreur !!! Il n’est pas étonnant que vous ayez payé pour votre silence par l’anorexie et d’autres sympt?mes. Je vous félicite pour ne plus vous laisser faire, votre corps attend que vous l’écoutiez et vous que vous parliez. Les lettres sont justes, il ne faut pas sentir la honte pour ce que les autres ont fait. C’est à eux de ressentir la honte mais au lieu de le faire il se TAISENT ou bien ils essayeront de vous faire des reproches. Mais vous semblez maintenant assez forte, assez proche de votre colère (qui doit être immense) pour ne pas vous laisser tromper, intimider et angoisser. Vous avez décidé d’ouvrir vos yeux, rester authentique, et c’est de là que vous gagnez votre force et votre courage. Félicitations !

Réponse de Brigitte:

Oser sortir du mensonge, de la tromperie, de l’humiliation et traverser votre terreur pour dénoncer l’ignoble perversité de votre famille est très courageux car vous venez véritablement d’un endroit où il n’y a aucune place pour la sécurité. Votre rage est tellement juste contre votre mère qui a laissé ses enfants à la merci des pédophiles parce qu’aucun enfant qui a une mère comme la votre ne peut lui dire son désarroi et ?a c’est un crime.
Votre courage de nous adresser ces lettres vous confirme déjà votre force pour offrir à votre corps le meilleur de vous-même. BO