Sortir de l’hypocrisie

Sortir de l’hypocrisie
Sunday 12 October 2008

Bonjour Alice et Brigitte,

depuis quelques semaines déjà j’ai fait un rêve qui a débloqué mon grand besoin d’être recu, d’être accueilli. Depuis plusieurs années ce besoin était bloqué, il ne voulait pas être conscient. Je crois maintenant savoir pourquoi, car j’ai revu ma mère il y a quelques jours maintenant. Lors de notre rencontre, ce besoin était très présent et je suis s?r que ma mère la ressentie…. j’ai constaté qu’elle n’étais pas capable de le supporter. Pour l’illustrer: elle parlait d’elle et demandait que je l’écoute et lorsqu’elle voyait que je ne voulais pas répondre à ce qu’elle me disait elle me proposa quelque chose pour me faire plaisir. Par ailleurs, lorsqu’elle mis à éxécution ce qu’elle me proposa son ton changea, elle me fis sentir coupable pour m’avoir offert ce service. Comme si mon besoin était quelque chose de trop, quelque chose qui la choquait, comme si elle me disait : “toi tu n’écoute pas mes besoins et puis moi non plus je ne veux pas les écouter, mais je me sens coupable alors je vais faire quelque chose, mais je vais te le faire payer.” Avec ce qui venait de se passer, surtout que je vivais mon grand besoin d’être recu, besoin que j’ai toujours ressentie depuis que je suis enfant et qui à mes yeux n’a jamais était comblé, j’ai compris que ma mère ne m’avait jamais aimé. Elle à toujours été incapable de me recevoir et lorsqu’elle le faisait, c’était de manière à me le faire payer par la suite. Aujourd’hui, je suis toujours pris avec ce grand besoin d’être recu qui me rend extrèmement sensible aux autres, à ce qu’ils sont, à leurs besoins, à leurs limites, ce qui me rend terriblement en colère, car je vois que personne n’est capable de répondre à ce grand besoin. Cette colère en plus me fait terriblement peur, me donne des pulsions suicidaires… après la situation que je viens de vous parler plus haut, j’ai tenté de lui parler (ma mère) et elle esquiver ce que je lui disais, elle était incapable d’entendre, même si j’avais une voie plus calme. Quelques minutes plus tard, une colère énorme est survenue accompagné d’une grande peur, comme si j’avais l’impression que j’allais perdre la raison que j’allais perdre contact avec le réel. Cette intensité était insupportable. Maintenant, je dois composer avec ces sentiments terriblement intenses pour trouver mon chemin dans la vie, je le sais, mais j’ai peur d’y laisser ma raison….

Réponse de Brigitte:

Vous ne perdrez pas votre raison en vous mettant en colère contre votre mère qui est si arrogante avec vous. Elle vous a tellement brimé jadis que vous n’aviez pas d’autre choix que de vous convaincre que vous pouviez mourir de montrer votre mécontentement et aujourd’hui encore vous gardez la certitude de devenir fou si vous osez être en colère.
Votre liberté est de sortir de l’hypocrisie face à elle en cessant de jouer le gentil petit gar?on obéissant et complaisant comme vous avez eu le courage de le faire lors de votre dernière rencontre. BO