Se rendre hommage

Se rendre hommage
Tuesday 05 May 2009

Bonjour et merci !!

Je viens de mener mon combat contre mes parents et aujourd’hui, alors que tout devrait être “fini”, j’entame enfin une thérapie et une lecture assidue de tous vos livres. Après un combat envers l’extérieur, j’entame celui et non des moindres contre ou plut?t “en accompagnement de moi-même” vers la “sortie” … parce que je suis épuisée.

Oui, j’ai été une enfant maltraitée “juste” par des brimades, des insultes ou des humiliations, oui j’ai toujours “pensé” que j’avais le droit de ne plus les aimer mais sans oser l’admettre et oser l’appliquer envers et contre tous (mes frères, tous nos amis, la société), aujourd’hui, je le fais sans honte, dans la vérité de moi-même. Aujourd’hui enfin je suis exactement à ma place (même si j’ai encore quelques petits trucs à réajuster) dans cette société qui préfère malgré tout le mensonge ou plus exactement l’hypocrisie, le “je donne satisfaction à tout le monde, comme ?a, tout le monde est content” (ce qui est faux). Mes parents ont failli nous tra?ner en justice (sous le faux prétexte de pouvoir continuer leurs “relations” avec nos enfants, soient leurs petits-enfants qui, eux, ne souhaitaient plus les voir, horrifiés de voir leurs grands-parents me hurler dessus et m’insulter, sans raison comme d’habitude, mais sous les yeux de témoins pour une fois, sauf que cette fois, les témoins étaient leurs petits enfants …), j’ai tenu bon et n’ai pas cédé, j’ai résisté à leur harcèlement, leurs menaces au téléphone ou à leurs visites surprises, au chantage affectif de mes deux frères que j’ai cru “trop jeunes” pour comprendre alors qu’ils sont agés de 35 et 40 ans (!!), j’ai résisté au “quand dira-t-on” car “c’est pas bien de quitter père et mère”. Aujourd’hui, je suis épuisée et ai besoin qu’une personne bienveillante me redonne l’énergie de continuer à vivre. La tête haute. C’est la raison d’une thérapie. Parce que savoir, c’est bien. Digérer, c’est autre chose. Merci à vos livres, merci à vous d’exister, et merci d’avoir mis sur ma route une thérapeute digne de ce nom.

Bien à vous pour toujours !

Réponse de Brigitte :

Vous pouvez être fière de toutes vos découvertes et de votre courage à avoir osé braver toutes les morales et les convenances pour sauver votre vie et rendre enfin hommage à cette petite fille qui a souffert de tant de brimades. Grace à votre discernement et à votre conviction d’avoir fait ce qu’il fallait pour vous-même vous n’aurez pas besoin de sacrifier vos propres enfants à des personnes qui ne sauront jamais donner ce que tout enfant est en droit de recevoir. Je vous encourage à continuer de croire que vous vous êtes tracée le plus beau chemin d’avenir pour vous-même et tous les v?tres. BRAVO. BO