Se maltraiter

Se maltraiter
Sunday 03 January 2010

Chère Alice

Je cherche à me réunir. Or je suis cliver entre un moi qui souffre quand l’autre souffre et un moi qui aime LIRE la souffrance de l’autre. Peut-être cela me rassure et j’ai du plaisir à trouver des personnes qui souffrent. Et je ne retrouve pas ma propre souffrance malgré tout.J’ai eu peur de mon père jusqu’à 60 ans au moins. J’ai toujours envie de pardonner à toutes personnes qui me font du mal. Je ne sens aucune haine…C’est comme si cela arrivait à une autre que moi. Seulement du tourment,de l’auto-accusation: trouvant raisonnable ce qui me nuit parce que je comprends les raisons de l’autre. Et moi je suis étrangère à moi. Comment sortir de cette absence à moi-même?

Réponse de Brigitte :

Tant que vous continuerez à trouver toutes les bonnes raisons à vos parents de vous avoir abusivement exploité, vous continuerez à vous négliger et vous offrir en pature à tous ceux qui voudront en profiter. BO