Se détester

Se détester
Thursday 22 September 2005

Alice aidez-moi.

Je ne vois pas pourquoi vous le feriez, mais je vous en supplie aidez-moi. Prouvez-moi que ce que vous racontez dans vos livres est bien vrai. J’ai seulement besoin de croire en quelque chose. Et parmis tout ce que j’ai lu et entendu, votre voix fais écho en moi.

Aidez-moi Alice…

Je vous supplie de m’aider. J’ai peur de mourir.

Je suis incapable d’aimer. Je suis un être horrible…

En même temps, je me sens supérieure. Je suis narcissique.

Et j’ai honte. J’ai honte pour tout ce mépris qu’il y a en moi.

J’ai peur aussi. J’ai peur de faire quelque chose de mal.

Alors je me tue à me retenir.

Aider-moi si vous le pouvez…

Aidez-moi…

Aidez-moi à trouver la confiance.

J’ai peur de tout perdre.

J’ai peur de me tuer aussi.

De faire comme Virginia…

Pauvre Virginia…

Et je n’ai pas été abusée.

Je suis seulement horrible

Je veux que quelqu’un me prenne dans ses bras…

Je gache ma vie à ruminer, a craindre…

Aidez-moi Alice…

Aidez-moi

Aidez-moi

Je ne sais pas comment croire en vous et en même temps avoir confiance en autrui…

Je vous ai lu, relu…

J’entends le ? quatrième commandement ? dans la bouche de tous ceux qui m’entourent…

Aidez-moi

J’ai si peur. Je veux être en avant, répondre à mes désirs…

Oh Alice, je ne peux pas suivre vos recommandations..

Tout simplement parce que ce sont des recommandations…

J’ai lu votre Faq…

Et je pleure. Je pleure de ne pas trouver la légitimité de ses questions..

Et si c’est mon passé qui parle pour moi.

Et si c’est mon passé qui s’adresse à vous à L’instant…

Et si ce n’était pas ?a.

Et si c’était Dieu? Et si c’était ma faute? Et si c’était la lacheté ou la malveillance? Et si j’étais le mal?

Parce que j’ai déjà été cruelle. J’ai déjà battue mon chien pour l’entendre gémir.. J’étais toute petite alors… je voulais l’entendre hurler de douleur!

C’était grisant Alice…

Juste à y penser…. Y a quelque chose qui me montent dans la gorge…l’ivresse…

J’ai de dr?le de désir sexuels, parfois pédophile, zoophile…

Vous me trouveriez ignoble.

Dégueulasse

Je ne reviendrai pas.

Je n’en sortirai pas vivante

Est-ce le sentiment que j’ai vécu à la naissance, Alice?

Comment pouvez-vous être si certaine de vous?

Comment?

Ou trouvez vous cette constance?

Ne croyez-vous donc pas au MAL?

Je suis le mal.

Je suis celle qui n’aime pas.

Je suis celle qui rejette…

Si j’ai subi quelque chose d’horrible, je l’ai oublié…

je veux être capable d’aimer

de recevoir

mon thérapeute me dit qu’une partie de moi refuse le bonheur

que cette partie est née de différents traumatismes

je ne me sens pas mieux

je me sens seule

Même accompagnée…

Je n’ai pas le courage de faire du essai erreur

Je n’ai pas le courage car je suis persuadée de ne jamais trouver ce qui me convient.

Personne ne me convient

Et même pas vous.

Mais aidez-moi

J’ai envie de vous insulter.

Je ne sais pas, ca monte, ca monte…

C’est terrifiant…

Et tous me condamnent

A quoi sert d’avoir un enfant, une amie ou même une connaissance qui ne nous aimes pas? Je ne mérite pas mes amis.

Et si je me donne le droit, je tue.

Si j’ose, je tue.

Je suis paralysé par la douleur.

Venez m’attacher Alice

Je vous en supplie..

Ne dites rien Alice

Je ne peux plus supporter les différentes opinions

Je vais en mourir

Car NON, mon corps ne me dit rien

Il a mal certes, Mais il a tjrs mal.

Et quand je suis comprise ce n’est jamais assez… il reste toujours quelque chose au sous-sol, enfoncé…

Et vous avez vos idées, alors que d’autres ont les leurs..

Aidez-moi Alice..

Je ne peux pas guérir en lisant vos livres..

Et j’ai eu des thérapeutes qui vous avaient lu…

Non je n’ai pas posé toutes ces questions de la Faq

Oui, j’ai peur.

Oui et je ne le ferai pas. Je ne les poserai pas ces questions.

Tant pis pour moi alors, hein?

C’est ca? Si je ne veux pas c’est tant pis pour moi???

Tu y crois ou tu meurs

C’est ?a la vie

Il faut placer sa foi quelque part…

Il n’y a pas de salut en dehors de la confiance

Je ne fais pas confiance

Ni a moi, ni a personne

Et je demande de l’aide…

Je ne la mérite pas

Je ne veux même pas la mériter

Je veux seulement être bien

Mais j’agonise…

Il me faut assumer que je suis laide, mauvaise et méchante…

Même si ma colère est légitime à vos yeux

Elle ne l’est pas aux miens…

Je veux mourir Alice.

C’est tout.

Et rien ne vous obligera à m’aider…

Rien du tout

Alors je suis vraiment seule

Ce n’est pas une croyance.

Rien n’est plus vrai que ce que l’on croit être vrai.

Que faites-vous des clients qui disent ? non ? à l’infini?

Et pourquoi ce ne serait pas Sartre, Jésus, ou tous les psy qui pr?ne la thérapie comportementale, sinon les médecins, qui auraient raison?

Pourquoi ne serais-je pas le diable?

Pourquoi ne serais-je pas seule comme je crois l’être

Vous avez tord

Je suis seule

Je suis plus que seule.

Comme je l’étais enfant. Pas moins!

Je suis seule parce que je suis convaincue que personne ne peut m’aider.

Vous me direz qu’aujourd’hui je peux m’exprimer et même vous écrire?

Et alors!? Petite, je pleurais ou je criais

C’est du pareil au même.

Je ne suis pas plus soulagée après la crise que je l’étais jadis.…

Simone de Beauvoir à dit ? l’adulte est un enfant gonflé d’age ?

Pourquoi pas?

Je n’ai pas davantage d’outils qu’auparavant

Et si j’en ai. Je ne les vois pas.

Alors, a quoi me servent-ils?

Il n’y avait pas d’espoir pour Virginia Woolf.

Elle est morte parce que personne ne l’a vraiment comprise.

Et si je dépends de cette compréhension. Je suis perdue.

Et si je ne dépends de personne, je suis perdue aussi.

Il n’y a pas d’issu.

Parce que je suis telle que je suis.

Si j’étais une autre, qui sait, peut-être

C’est chacun pour soi.

On peut épuiser nos ressources à force d’y résister.

Et je résiste

A vous, comme a tous le reste

Je suis détestable comme l’enfer

Je suis une larve puante et indésirable

je me taie maintenant.

AM: Dans votre première lettre vous avez écri que vous n’étiez pas maltraitée dans votre enfance, ici vous racontez que vous avez cruellement maltraité votre chien parce que vous étiez une enfant très méchante. De qui avez vous appris de vous voir comme ca? Si mes livres ne vous ont pas ouvert vos yeux sur cette contradiction je ne peux rien faire d’autre pour vous. Quand vous arrêterez de protéger vos parents vous n’aurez plus besoin de les imiter en vous détestant, vous insultant ou en vous présentant comme un monstre.