Sauver nos parents

Sauver nos parents
Friday 25 May 2007

Bonjour,

J’ai 38 ans, et j’ai subi pendant toute mon enfance, mon adolescence et ma vie d’adulte les violences de mon père : il aimait ses deux filles, mais n’a jamais pu contenir ses émotions et quand il est en colère ou énervé, cela dégénère rapidement en situation de paroxysme : violence verbale et physique. En bref, il “pète les plombs”.

Et à propos de n’importe quoi, quelque soit le degré d’importance. Il est totalement imprévisible.
Outre que cela m’a profondément affectée, cela a généré un climat délétère au sein du couple de mes parents, car ma mère ne supportant pas ce comportement, ils vivent dans un conflit permanent (cela fait 40 ans qu’ils sont mariés et cela continue toujours )
Il n’a jamais voulu se soigner, et avec le temps, ?a a empiré. Il ne se ma?trise plus du tout.

J’ai suivi une psychothérapie pour m’en remettre, car il y a deux ans, je me suis mise à faire de la boulimie anorexie à al suite d’une remarque de mon père (?a a été la goutte qui faisait déborder le vase).
J’ai appris à mettre des distances et à me protéger.
Je me suis aper?ue le mois dernier avec horreur qu’il reproduisait le même schéma avec ses petits enfants (ma s?ur a deux gar?ons de 18 mois et 3 ans et j’ai une fille de 15 mois). Tout va bien tant que les enfants sont sages, mais tout dégénère et tourne au drame quand un enfant lui montre une opposition quelconque. Il perd tout contr?le de ses gestes et de ses émotions. Il est capable de laisser le petit de 3 ans seul dans la baignoire et de partir hors de lui tout simplement car le petit ne voulait pas qu’on lui lave les cheveux.
Comme cela génère des conflits entre ma mère et lui, les enfants se retrouvent alors dans une ambiance de conflit oral permanent.
Je l’ai menacé de ne plus lui amener les petits, car je refuse qu’ils vivent ce que j’ai vécu. Evidemment, il refuse toujours de consulter et surtout, ce qui me gêne le plus, il ne veut pas admettre qu’il s’agit de maltraitance.
Je recherche des livres qui abordent le sujet de la violence d’un parent sur un enfant et qui parle des répercussions néfastes sur le développement de l’enfant car je me dis qu’il accepterait peut-être de lire des articles ou des livres sur le sujet. Je ne sais pas , parmi vos livres, lesquels traitent de ce sujet.
Il a lu un livre que je lui ai envoyé sur l’anorexie et je sais que ?a l’a marqué.
Je pense qu’il lira le livre car lui-même est en souffrance par rapport à ses parents. Il a coupé les ponts avec ses parents plusieurs fois, pendant de longues années. Actuellement, il ne parle plus à sa mère depuis 3 ans alors qu’elle habite à 15 mn de chez lui (son père est mort). Ma mère, au lieu de le soutenir dans sa décision, le traite de minable car il ne l’appelle plus.

Je cherche également des associations/personnes qui pourraient m’aider et me conseiller : dois-je continuer à confier mon enfant à mes parents pendant les vacances ? Idéalement, je préfèrerais tenter une démarche pour que mon père accepte de faire un effort pour évoluer.
Je vous remercie pour votre réponse.
Réponse de Brigitte:

Tous les livres d’Alice Miller parlent des conséquences de la violence sur le futur adulte et il est souhaitable que vous les lisiez vous même pour ne plus exposer votre enfant à la tyrannie de vos parents. Toute l’énergie que vous donnez à vouloir sauver votre père vous pouvez l’utiliser pour sortir de sa dépendance. Votre vie durant vous avez essayé de le comprendre et vous avez espéré qu’il change enfin et aujourd’hui vous continuez avec les mêmes illusions que jadis, de peur de sentir la douleur immense de la réalité: IL NE CHANGERA PAS, vous seule pouvez changer. BO