Réagir après coup

Réagir après coup
Friday 14 April 2006

Bonjour et merci pour vos réponses à mon courrier paru le 21 mars sur le site. Pourriez-vous m’expliquer brièvement ce qu’est la modération d’un forum, le travail du modérateur et comment on crée un forum ? Après réflexion sur la phrase de Brigitte au sujet du corps et des rêves, je me rends compte combien j’ai des difficultés à prêter attention à ce que je ressens lorsque je suis en présence d’autres personnes, ne m’en apercevant qu’après coup, alors que si je pouvais écouter mon corps dans l’instant, je réagirais complètement différemment, saurais bien mieux me défendre : je ne suis trop souvent lucide qu’avec le recul. Sur le coup je suis comme anesthésiée, avec l’impression très désagréable ensuite de n’avoir pas été moi-même.

A.L

Réponse de Brigitte.
Votre difficulté à réagir face à une situation qui vous touche est très intéressante et je dois vous dire que vous n’êtes pas la seule à vivre cela, je pense que c’est le début de la rencontre avec soi-même, c’est parce que vous prêtez attention à ce que vous ressentez que vous avez la capacité, après coup d’avoir cette lucidité.
Nous avons passé nos deux premières décennies environ, à obéir et à avoir l’attitude la plus appropriée pour séduire au mieux nos parents afin “d’éviter le pire”.
En adoptant ce comportement, nous avons empêché le processus émotionnel et nous avons détruit en même temps notre capacité naturelle à réagir et se défendre en cas de danger. Nous avons rempla?é ce processus naturel par des informations et des comportements inadaptés qui se sont inscrits durablement dans notre cerveau et se mettent à notre service encore à l’age adulte.
C’est pourquoi il est tout à fait normal de se retrouver inadéquat devant une situation donnée, la fa?on de se défendre dans notre enfance est très liée à celle que nous pratiquons aujourd’hui, en passant par figer, violenter, s’évanouir, attaquer, justifier….
Au fur et à mesure que nous découvrons notre histoire et comment nous agissions devant les menaces, les humiliations, la manipulation et les coups, petit à petit nous retrouvons nos vrais réactions même si au début cela se fait “après coup” l’essentiel est de réajuster pour être juste avec soi-même et ne pas se trahir.

Cordialement Brigitte