Quand les rêves parlent “3”

Quand les rêves parlent “3”
Friday 01 September 2006

Merci

Mais ?a fait tellement peur de croire son corps. Et ce que je trouve en même temps d’encore plus effrayant c’est du pouvoir du refoulement et du déni. Comment est ce possible d’avoir effacer quelque chose de si grave.
Je n’ai aucune difficultés à vivre, à ressentir mon inceste affectif, mais mon inceste physique…
C’est comme une barrière de plus, un pas encore plus grand vers l’abomination et l’horreur. D’un c?té je veux tout savoir pour enfin être libérée et pouvoir devenir vivante ne plus être survivante, mais d’un autre c?té j’ai cette loyauté dont je croyais m’être débarassée, ou peut-être est-ce de la culpabilité ou encore un micron d’espoir qu’ils n’ont pas été si terrible que ?a et que je pouvais moi aussi mériter d’être aimée. Mais il y a aussi la peur d’ouvrir la bo?te de Pandore. Car je connais les effets physiques sur mon corps de la colère.
J’ai peur aussi des souvenirs inventés, j’ai peur qu’on ne me croit pas je voudrais avoir une mémoire vive et nette pour pouvoir confronter et faire du mal comme on m’a fait du mal.
J’ai tant de questions sans réponses tant d’incertitudes.
Est ce normale ? Est ce normale cette loyauté qui refait surface? Cette envie de dire non ?a ne s’est pas passé je ne sais plus quoi penser ni qui croire ni que croire.
Caroline

AM: Je n’ai aucun doute que vous ayez été abusée sexuellement parce que je ne connais personne qui ne l’ai pas été avec des rêves qui lui racontent aussi clairement son histoire. Mais j’en connais beaucoup qui en doutent et beaucoup de thérapeutes qui renforcent ces doutes. Si l’abus a eu lieu très t?t, les souvenirs en images sont très rares mais les émotions très fortes et les rêves vous racontent tout ce qu’il vous faut savoir pour se révolter. Et cette révolte est primordiale.
Chaque perversion, en plus, raconte une histoire de son enfance qu’on ne veut pas conna?tre mais ?a vaut la peine de la trouver. Souvent on la trouve exactement grace à la perversion dont on souffre. Lisez ma liste FAQ et n’hésitez pas à poser vos questions aux thérapeutes que vous devez examiner avant de vous engager avec lui.
Comme vous êtes déterminée à trouver votre vérité, vous la trouverez certainement avec l’aide d’un témoin lucide qui n’est pas un analyste. Bonne chance!