Quand le parent toxique donne aussi des “attentions”

Quand le parent toxique donne aussi des “attentions”
Thursday 23 November 2006

Je comprends la difficulté de bien des personnes à reconnaitre et accepter
la réalité de ce qu’a été leur enfance et surtout la difficulté d’identifier
leurs parents comme les auteurs de leurs souffrances et pour certain de leur
destruction.

Cette difficulté réside je pense dans l’ambigüité des sentiments qui nous
ont été transmis dans l’enfance, bien souvent il n’y a pas eu que de la
maltraitance dans l’éducation ordinaire que nous avons re?u, mais un
déstabilisant mélange de maltraitance et d’acte de tendresse.

Je m’explique, quand tout bébé on n’a pas répondu à nos pleurs, on nous a
donné des tapes sur les mains, il y a eu en contre partie a d’autre moment,
la chaleur contre le Corp, un certain bien être, des calins, pareil plus
tard dans l’enfance après la terreur des coups, des mensonges, il y a eu les
cadeau de Noel, ou des marques d’affections, c’est ce mélange de bien et de
mal, cette contradiction totale qui déstabilise et fait souffrir encore
plus, car on ne sait plus à quoi s’attendre, et cela crée le faux espoir
qu’un jour il ne serons que bon, une attente qui se poursuit à l’infini et
n’est jamais comblée.

De plus quand on devient adulte tout est profondément refoulé on veux à tout
prix les savoirs bon, et quand on doit identifier leur r?le réel dans le
passé ?a complique tout car il n’y a pas eu que les coups, la manipulation,
les mensonges, mais une ambigüité totale, alors quand on commence à
entrevoir la réalité on arrive pas à se dire, ? oui ce qu’ils ont fait est
mal, ils n’ont pas été des parents aimants et ils m’ont abimés ?, pourtant
c’est la seule réalité, même si ils ne savaient pas à l’époque, qu’ils
étaient eux même convaincu et endoctriné que la seule issue possible était
de nous éduquer de cette fa?on pensant nous éviter de devenir mauvais ou de
rater notre vie, leurs actes nous ont anéanti et il est primordial de les
identifiés pour ce qu’ils sont, de la maltraitance, de la violence, de la
cruauté, des tentatives de soumission sans le moindre respect pour l’être
fragile que nous avons été.

Qu’ils aient été eux même victime d’un mécanisme aveuglant n’a pas empêché
que nous soyons détruits, inconscientes ou non les conséquences sont
toujours là. La seule fa?on de faire cesser tout ?a est d’appeler un chat un
chat, les gifles ne sont pas de l’amour, la cruauté reste de la cruauté. Je
sais par exemple que mes parents aujourd’hui aiment l’adulte que je suis,
mais qu’ils n’ont ni aimer ni respecté l’enfant que j’ai été, ils auraient
voulu que je sois ce qu’ils idéalisaient et pour ?a ils m’ont battu, menti,
manipulé, ils ne m’aimaient pas tel que j’étais ils voulaient me transformer
en ce qu’ils idéalisaient de l’enfance, je me suis offert le luxe de leur
dire la vérité quand je l’ai découverte, ils ne pouvaient pas croire que
l’éducation qu’ils m’ont données était la cause de ma souffrance, car ils
m’avaient donnés ce qu’ils pensaient être le mieux, avec le temps ils se
sont rendus compte sans jamais pouvoir l’avouer ni le reconnaitre clairement
que la manière dont on éduque à des conséquences et des conséquences
quelquefois très grave, j’ai lu beaucoup d’enfance de tueur en série et à
l’aide de certaine biographie je leur ai entrouvert les yeux je dis bien
entrouvert je ne pense pas qu’il les ouvrirons complètement un jour, la
chape de plomb est encore plus lourde dans leur esprit que dans le notre.

Cette lourde chape sous laquelle repose la réalité de ce que nous avons vécu
est rendue plus lourde par des siècles de manipulation religieuse qui
tristement sévissent toujours autant à l’heure actuelle, ces instances
religieuses comme les gouvernements qui nous dirigent ne sont pas près de
cautionner la vérité mise à jour par Alice Miller, comprendre signifie
s’éveiller, s’éveiller signifie prendre conscience également du r?le joué
par ces instances dans l’abêtissement des populations leur maintien dans
l’ignorance, l’éveil à notre vérité nous rend moins facilement manipulable
et nous éclaire sur bien des choses qui n’arrangent pas le jeu de ces
différents pouvoir qui préfèrent de loin nous voir perpétuer l’aveuglement
qui nous maintien dans l’ignorance et surtout plus facilement manipulable.

Quand on a compris la domination aliénante dans laquelle nous avons grandis,
on n’accepte plus ce qui lui ressemble, comme la domination scolaire, la
domination dans le monde du travail, on donne et on demande le respect en
commen?ant par celui qui en a le plus besoin l’enfant.

Merci encore pour ce travail courageux et obstiné qui ouvre chaque jour plus
les yeux de milliers de personnes.

Bien à vous

F.P

Réponse de Brigitte:

Les attentions que l’on a re?ues à c?té de toute la toxicité des parents ont permis à l’enfant de survivre mais en même temps, celui ci a donné une dimension démesurée à ces attentions. N’importe quel enfant apprécie grandement les marques de gentillesses surtout quand le parent le contrarie le reste du temps. Il se raccroche à ces attentions en idéalisant ses parents et refuse que toutes les autres attitudes soient douloureuses. Un parent qui malmène un enfant ne peut lui donner que de l’attention manipulatrice ou dépourvue de toute réelle empathie. De cette fa?on à l’age adulte on continue de croire que les “bons moments” qui restent en mémoire annulent totalement les mauvais. C’est parce que l’on ne peut pas voir cette réalité que l’on pense avoir re?u des attentions saines qu’il ne l’étaient pas.BO