Pardonner c’est nier ce qu’a vécu l’enfant

Pardonner c’est nier ce qu’a vécu l’enfant
Saturday 27 September 2008

bonjour à tous, moi aussi je voulais réagir à l’émission où l’animatrice radio parle de pardon, je suis tout à fait d’accord avec la personne qui écrit “le pardon inconcevable” et je voulais juste dire qu’on peut employer tous les mots savants qu’on veut :?a veut dire la même chose, parler de spiritualité ou autres c’est se moquer de ce que l’enfant a subi! en ce qui me concerne il ne me viendrait jamais à l’esprit de pardonner à des parents qui m’ont fait du mal, c’est nier ce que j’ai subi et ?a c’est pas possible car avoir ouvert les yeux m’a justement permis de m’en sortir après, quand on a fait ce chemin, le pardon ne vient même pas en rêve, c’est plut?t à eux de me dire pardon encore faut-il qu’ils comprennent émotionnellement leur histoire( ce n’est pas leur cas) mais je ne l’accepterai pas car encore une fois ce que j’ai vécu je l’ai vécu et ?a m’a fait extrémement mal! plus jamais je ne me trahirai!
encore merci pour tout vraiment!
Réponse de Brigitte:

Vous avez raison, pardonner c’est nier ce qu’a vécu l’enfant, c’est aussi lui demander de continuer à supprimer ses émotions et le condamner à vie à rester dans l’enfermement dans lequel les parents l’ont plongé pour y vivre douloureusement. BO