Organiser une manifestation

Organiser une manifestation
Monday 26 November 2007

Chère madame Miller,

je voudrais rebondir sur le courrier de cette jeune fille de 20 ans
18 “Alice Miller vous ne faites pas votre boulot”.
Il est vrai comme le souligne douloureusement cette jeune fille que votre travail ne re?oit presqu’aucun echo mediatique surtout televise alors que la television est le media le plus à mème de toucher rapidement les conscience. Il est certain que les dirigeants de nos pays occidentaux, ne verraient certainement pas d’un bon ?il des campagnes publicitaires pour le respect de l’enfant dans l’education, ou une mediatisation de votre travail ou vous repondriez regulierement a des interview sur bon nombre de media, car comme l’a signalé Sarkozy il y a peu, une education de type traditionnelle est celle qu’il soutient et pour cause tous les gouvernements ont intéret à ce que ce type d’education à la soumission à l’obeissance absolue soit conservées, car elle prépare très bien les futures générations à l’ inaction, à l’immobilisme, elle garantit l’absence d’esprit critique, elle prépare la population a une future soumission aux professeurs, a l’etat aux patrons.
Ce qui incite generalement les media a diffuser une personnalité est la demande du public pour l’apparition de ce type de personnalité, bien que les instances y soit défavorable. une pression de la part de ceux qui soutiennent votre travail pourrait incité les média televisé ou autre à parler de votre engagement.
Je pense que tous ceux qui ont compris l’importance de votre travail devraient s’unir de fa?on à faire pression sur les media,du simple lecteur de vos livre, au journaliste plus connu et nous devrions être des milliers je pense, je ne sais pas par quel moyen cette pression pourrait s’exercer, que ce soit par mail aux chaines de tv ou autre mais il faudrait organiser cette mediatisation, c’est vital pour accélérer cette prise de conscience.
Noam Chomsky à tres bien démontré a quel point les media et les instances gouvernementales exercent une manipulation tres bien orchestrée, lui même était banni des média principaux, ce n’est qu’après que la demande par l’opinion pour l’entendre se fit plus forte que ceux ci ont du lui donner un temps de parole.
Je pense que c’est une fa?on d’agir, tous les lecteurs d’Alice Miller pourrait faire pression en même temps pour que les média fasse écho à son travail, cette action devrait ètre coordonnée et régulière en visant certains média tour à tour, maintenant je ne sais qui pourrait s’en faire le coordinateur, mais c’est une idée qui vaut qu’on s’y attarde, à notre tour nous pourrions utiliser les média en demandant en force pour que soit entendue les personnalités desquelles nous voudrions entendre la parole et non pas uniquement subir les conneries médiatiques qui nous sont imposées, bien sur nous pouvons chercher l’information ailleurs et c’est ce que font les gens qui ont compris la manipulation des média, mais la majorité des gens ceux qui devraient à tout prix être atteint par ces informations éducatives ne cherche pas l’information ailleurs ils la subissent à travers les media televise et c’est grave.
Peut être que nous pourrions d’autant plus être entendu du fait que ce genre d’initiative n’a encore jamais été pratiquée.
Merci pour l’extraordinaire vérité de votre travail, depuis mon propre réveil il m’est d’autant plus pénible de vivre dans un monde en sommeil .

Réponse de Brigitte:

Je vous remercie pour votre lettre pleine de bonnes idées. Ce courrier “Alice ne fait pas son boulot” a réveillé une motivation à réagir chez beaucoup de nos lecteurs alors pourquoi pas organiser une manifestation à Paris pour revendiquer la promulgation de la loi contre la fessée qui est toujours refusée par l’Assemblée Nationale. Notre site peut servir de point de communication pour donner l’information de l’appel à la manifestation en indiquant le jour, le lieu, et l’heure du rendez-vous des manifestants.
Alice Miller a donné tout ce qu’elle pouvait donner en écrivant 13 livres, les articles, les tracts, les interviews durant plus de vingt cinq ans de sa vie. Vu le succès du courrier des lecteurs, auquel elle répond encore, dans les trois langues, nous savons que ses travaux ont été un grand soulagement, bénéfique et salvateur pour des millions de personnes dans le monde. Nous pouvons à présent mettre tout en oeuvre pour faire valoir cette loi qui nous concerne tous et en particulier les enfants. Cela serait un grand hommage que nous pourrions rendre à Alice Miller en reconnaissance de tout ce qu’elle nous a déjà donné, parce que c’est à nous tous maintenant que revient la tache de faire entendre ses messages. BO