Notre corps ne ment jamais

Notre corps ne ment jamais

Flammarion, 2004

Quand nous tombons malades, quand nous faisons l’expérience de la dépression, de la toxicomanie, de l’anorexie …, c’est que nous sommes traversés par un conflit intérieur entre ce que nous ressentons et ce que nous voudrions ressentir. D’un c?té, il y a notre corps, qui garde intacte la mémoire de notre histoire, et tout particulièrement des mauvais traitements que nos parents ont pu nous infliger ; de l’autre, il y a notre esprit et notre volonté conditionnés par la morale et l’éducation traditionnelles à aimer et honorer, quoi qu’il arrive, ces mêmes parents.

Ce livre nous montre, à travers de nombreux exemples – notamment les vies d’écrivains célèbres – les conséquences parfois dramatiques de ce conflit, mais aussi, qu’il existe, aujourd’hui, des raisons d’espérer.

Non, nous ne sommes pas obligés d’être les “bons” enfants de nos parents s’ils nous ont fait du mal et s’ils continuent de pratiquer le chantage affectif.

Oui, c’est notre responsabilité que d’être attentifs aux signaux d’alerte que nous envoie notre corps.

Oui, au terme de ce chemin exigeant par lequel nous acceptons de relire l’histoire de nos rapports avec nos parents, il y a l’espoir de na?tre à une authentique liberté intérieure.

free arbitrage betsLire un extraitlire des critiques.