Ne plus se taire

Ne plus se taire
Tuesday 17 June 2008

Bonsoir,

Les souvenirs se bousculent devant mes yeux, des images, des paroles et tellement mal au ventre !
Chaque année ma soeur et moi étions expédiées chez ma grand mère paternelle. Je suis de 9 ans plus agée, je veillais donc sur la petite.
Une année nous sommes rentrées, je devais avoir 14 ans, donc ma soeur 5 ans et la pauvre avait des pertes sur sa culotte.
J’ai tout de suite été accusé par ma mère, qui s’est empressée de sortir sa poire gynécologique et de purifier son enfant salie.
Je n’oublierai jamais son regard de folle, une telle haine et ces mots : “regardes ce que tu m’obliges à faire !!” et elle lui introduit l’objet. Je ne me souviens pas de mes sentiments ou émotions à ce moment là. Je crois que je suis restée figée à regarder.
J’ai subit tant de choses, tant de mots, tant de haine, tant de mal qu’aujourd’hui je ne l’appelle plus maman mais “putain du diable”.
Lorsque j’avais des poux, elle me tirait par les cheveux !
Lorsque j’avais une mauvaise note, elle me haissait !
Lorsque mes dents de lait se sont accrochées à ma gencive et que les nouvelles poussaient, elle m’insultait !
Lorsqu’à l’adolescence, je pleurai dans ma chambre, elle me mena?ait de m’expédier à l’h?pital psychiatrique !
Lorsque je lui ai dit avoir subit des attouchements sexuels, elle m’a regardé !
Lorsque j’avais mal , je souffrais en silence !
Lorsque j’avais peur, je me taisais !
Lorsque j’ai demandé à mon père de lui parler,……………………………………..j’attends toujours sa réponse, 25 ans après !
La “putain du diable” s’est coupé les cheveux, comme moi, elle s’est teint les cheveux, comme moi, elle prend le même anti dépresseur (celui que j’ai pris il y a quelques années), elle s’approprie mes idées et les fait siennes ………………………………..

Elle m’a volé !
Elle m’a violé !
Elle m’a abimé !
Mais je suis toujours là, debout !
Et je l’envoie en enfer, avec sa mère, ses frères et toute sa famille de pervers !
Quant à mon père, il est devenu son plus fidèle adepte !
Quel pauvre type !

Je devais toujours me taire !
C’est fini et je libère mon fils de cette famille nocive et malsaine !
Qu’ils aillent au diable !
Merci à vous tous de témoigner !
Peut être devrions nous un jour nous rencontrer !
En discuter ensemble autour d’un bon café !
Nous sommes seuls à savoir, les autres ne veulent pas voir !
Je remercie ma thérapeute de m’avoir cru et soutenu !
Battez vous
Et MERCI pour ce site !
Si vous saviez le soulagement qu’il m’apporte

Bien à vous tous. Une survivante

Réponse de Brigitte:

Heureusement que vous ne vivez plus dans le silence de ces tortures infames, c’est en les dénon?ant aujourd’hui que vous sauverez votre vie. Vous avez bien fait de déposer ici les crimes qui vous ont empêchée de vivre libre jusqu’ici. BO