Ne pas se voiler la face

Ne pas se voiler la face
Wednesday 07 November 2007

Chère Alice,
Chére Brigitte
Je vous ai écrit plusieurs fois . Grace à vos réponses j’avance dans la compréhension de mon malaise
mais d’autres questions surviennent qui me dérangent…
hier j’ai voulu exprimer par le dessin les traumatismes que j’ai subis par ma mère.
Le plus traumatisant a été son attitude face à ma constipation (suppositoires fabriqués à partir de morceaux de savon)qui m’a fait souffrir le martyr.
Mon dessin m’a révélé que j’avais vécu cette attitude de ma mère comme un viol sexuel.
J’ai repensé aux réactions que j’éprouve quand je pense à elle ou quand je la voyais, c’était une envie de vomir, un haut le corps, beaucoup plus qu’un simple dégout .Comme si mon corps la rejetait totalement .
Comme s’il était en danger.
Ce dessin m’a permis de mettre des mots sur des impressions.
De plus j’ai trouvé une photo lorsque j’avais un an :J’étais dans les bras de ma mère, elle me regardait en
souriant ,ce qui m’ a choqué c’est mon visage triste ,et je la regardais sans un sourire.
Pourquoi n’ai je pas répondu à son sourire?
La question que je me pose :est ce que mon corps a pu ressentir son attitude comme un viol ????
Est ce que ?a expliquerait les douleurs de dos insupportables.??
Ma famille me demande de renouer avec ma mère…Je ne peux pas ,mon corps refuse totalement cette
réconciliation.. C’est au delà d’une question de pardon…C’est une impossibilité physique….
Vous avez raison de dire que le dessin, la peinture révélent des choses enfouies..Je pensais avoir fait le tour
de mes problèmes avec ma mère mais je vois que je ne suis pas au bout…
Merci à toutes les deux , grace à vous je continue d’avancer …

Réponse de Brigitte:

Votre corps n’a pas ressenti une ATTITUDE, vous avez été VIOLéE par votre mère et c’est ?a qui est encore scellé dans votre dos comme quand vous étiez CLOUéE sur la table par vos tantes quand votre mère vous introduisait son savon. BO