Maltraitance ou pas?

Maltraitance ou pas?
Saturday 09 June 2007

Bonjour,
Je suis en train de lire votre livre “Notre corps ne ment jamais” et je suis très touchée. Je vous remercie d’écrire et d’éditer ce genre d’ouvrage qui devrait circuler à grande échelle!
J’ai cependant une question à vous poser:
Je ne suis pas au clair avec ce que veut réellement dire “un enfant maltraité”. Recevoir des coups, subir des abus sexuels, être coupé de toute communication, ne pas recevoir les soins de base (nourriture, repos,
espace personnel) sont autant de mauvais traitements clairs et évidents. Le doute ne se pose pas.
Mais il y a quantité d’autres logiques familiales plus sournoises et perverses, moins saisissables. Pouvez-vous me donner des exemples?
Est-ce que la jalousie (non avouée) d’une mère envers sa fille peut être considérée comme de la maltraitance? Est-ce qu’une profonde déprime d’un des parents peut être considérée comme une maltraitance?
Est-ce qu’une mère au foyer, “se consacrant” à ses enfants (en faisant na?tre chez eux des sentiments de culpabilité dès lors qu’ils ne s’intéressent pas à elle en retour) est considéré comme de la maltraitance?

Je me demande simplement pourquoi votre livre m’a tant touché alors que je n’ai pas été à proprement parlé ni battue, ni abusée sexuellement (à moins que je l’ai totalement oublié, ce qui est possible, non?). Je cherche donc ailleurs des signes qui répondraient à mon manque de confiance et mon non-respect personnel.

En vous remerciant d’avance de votre réponse, je vous transmets mes meilleures salutations,
SH

AM: Trouvez vous que vous étiez BIEN TRAITéE?