Maintenant je suis le centre de la vie de mes parents

Maintenant je suis le centre de la vie de mes parents
Thursday 13 December 2007

Chères Alice et Brigitte ,

A mon tour de vous remercier pour ce superbe travail que vous faites .
?a c’est de l’amour ! Amour pour la vie , amour pour les autres , amour pour tout en fait .
Grace à des gens comme vous , vous nous guidez vers un chemin de liberté . Liberté de parler ,de penser ,d’agir sans peur . Merci.
A mon tour aussi de parler de moi .
J’ai vous ai découvert depuis peu en lisant ? le corps se souvient de tout ? , il m’a beaucoup éclairé , puis je suis allée sur le site . J’ai été très émue par la lecture de ces lettres et aurais voulu pleurer sur toute cette souffrance racontée , comme je me suis sentie moins seule et moins coupable avec mes problèmes a résoudre .
J’ai trente cinq ans et ai déjà parcouru un bon chemin de vérité .
J’ai eu un (pas )beau père qui m’a harcelé sexuellement ou oralement , (il me disait que je serais sa femme )pendant des années et une mère qui ne m’a pas protégé .
J’ai révélé mon secret , obtenu des pardons qui malheureusement ne me suffisent pas ( je me rends compte que mon corps n’arrive pas à pardonner , lorsque je suis en présence de ma mère ou de mon machin-père je n’éprouve aucun plaisir ,voire du rejet )
J’ai des sentiments ambigus car ma mère me dit qu’ils feraient tout pour moi , que je suis le centre de leur vie (ou de leur souffrances ?).
Et je veux croire ce qu’elle dit , ils se mettent en quatre pour moi , à la moindre demande (matérielle ) ils sont là.
Ils ne sont pas capables d’être de bons parents mais veulent bien faire , qu’est ce que je fais avec ?a ?
Je n’arrive pas à avoir des sentiments clairs , un jour j’éprouve de la pitié et veux les aider( c’est à dire ne pas les rejeter ) , un autre je me rends compte de la difficulté que j’ai de vivre avec ce passé et me demande que faire de cette relation avec eux .
Qu’en pensez vous ??
La deuxième question que je vous soumets porte sur les émotions .
J’ai déjà essayé de revivre mes émotions sur un sejour d’une semaine , rien n’est sorti .
Je me sens vraiment bloquée .
Je ne pleure quasiment jamais , et n’ai pas fait ce travail de retrouver cette petite fille blessée. J’ai vraiment envie de la conna?tre cette fillette .
Connaissez vous quelqu’un qui pourrait m’aider ??Avez vous des contacts à me donner s’il vous plait ?( je suis a l’etranger et peut venir en France pour un court sejour )
Merci de tout c?ur de répondre .

Réponse de Brigitte:
La différence avec votre passé, c’est qu’enfant vous aviez absolument besoin de la protection et de l’amour de vos parents pour vous épanouir ensuite dans votre vie et aujourd’hui à 35 ans vous n’avez absolument plus besoin de la fonction “parent” pour être heureuse et mener votre vie comme vous l’entendez. Vous ne pouvez pas apprendre à vos parents à devenir parent, ce n’est pas votre r?le. Quand vous vous autoriserez à sentir la rage si justifiée de ce “pas beau père” qui a fait de vous son objet sexuel et de votre mère qui n’a rien voulu savoir ni voir, vous verrez que les autres émotions viendront remplir votre corps pour lui rendre la vie qui vous a été volée.
La liste FAQ peut vous aider à trouver le meilleur thérapeute pour vous, nous n’avons pas d’adresse à vous donner. BO