Ma fille tape

Ma fille tape
Thursday 25 June 2009

Bonsoir,

je suis maman de deux petites filles de 27mois et 4 mois. C’est à propos de la grande que je vous écris. depuis la naissance de sa soeur, mais déjà un peu avant, elle tape…surtout quand elle n’est pas d’accord! elle ne sait pas dire non, elle tape…parfois assez brutalement!

Je ne sais plus quoi faire..j’ai parfois peur d’aller dans des lieux où il y aura des autres enfants par peur de sa réaction. j’ai parfois passé des après midi horribles où elle tapait plusieurs fois le meme enfant….

Elle a re?u une fessée et parfois des petites tapes sur les mains quand vraiment je n’en pouvais plus…je sais que ce n’est pas la solution et maintenant au vu de son attitude je m’en veux énormément car je pense qu’elle a intégré cela…pourtant j’ai vu des enfants recevoir bien plus que cela et ne jamais taper, et d’autres qui tapent quand bien meme ils n’ont jamais été tapés!
je ne sais pas comment l’aider, comme la sortir de ce fonctionnement…car ensuite elle pleure, elle est vraiment pas bien. elle demande pardon.

je lui ai expliqué qu’il fallait dire “non je suis pas d’accord”, on a testé un système de récompenses….mais rien n’y fait. elle le fait plus encore quand on s’ccupe de sa petite soeur, elle l’a aussi frappée.

Merci mille fois de votre aide

Réponse de Brigitte :

C’est évident que votre fille montre sa détresse en s’exprimant par ce qui vous semble être brutal. La confusion que fait souvent le parent, c’est qu’il interprète ces attitudes comme, un mauvais caractère, de la provocation, de la nervosité ou encore de la méchanceté ce qui lui évite de voir la souffrance de son enfant et le protège de sentir sa propre impuissance de jadis. C’est ainsi que le parent peut redoubler de sévérité et que l’enfant se retrouve dans l’isolement de son désarroi pour décharger sur des boucs émissaires tout ce qu’il ne peut exprimer à son parent. Dans un premier temps, vous pouvez lire le premier chapitre du dernier livre d’ Alice Miller : Ta vie sauvée enfin et ensuite : Notre corps ne ment jamais du même auteur, vous comprendrez certainement la dynamique de la violence. Bonne continuation à vous qui êtes dans une volonté de mettre un terme à cette souffrance. BO