Ma fille de deux ans et demi joue à se faire peur!!

Ma fille de deux ans et demi joue à se faire peur!!
Sunday 27 January 2008

Bonjour,

un grand merci pour ce site et nombreux livres !
une question qui me tourmente je n’ai pas encore trouvé de réponses sur cela ma fille de 2ans et demi aime bcp joué à se faire peur (oh le crocodile, le lion va venir me manger!) bien sur ?a vient le soir, il faut souvent fermé les volets etc..
comment doit-on se placer en tant que parent ? entrer dans son jeu ? quels sont les limites ? solutions ?
merci d’avance

Question de Brigitte:
Avez vous donné des fessées ou des punitions à votre fille pour montrer les limites, si oui à quel age et quel genre de punition?. BO

ma fille a un sacré tempéramment, elle nous pousse parfois à bout nous teste, nous nargue, quand on lui dit de pas faire qq chose..elle le fait..mais on est un peu anti fessé, du moins on essaie, alors pour la punir quand vraiment elle a dépassé les bornes je la mets qq minutes ds sa chambre (elle pleure) mais c’est pour nous calmer chacune de notre c?té
ce n’est pas des grosses angoisses qu’elle a le soir mais elle en parle souvent, le livre de la bibliothèque que je lui ai pris sur ce sujet la fascine mais je ne sais pas si j’ai bien fait car c’est un livre destiné aux plus grands je pense

Réponse de Brigitte:

Votre fille est très intelligente du haut de ses deux ans et demi, mais visiblement vous ne voulez pas voir ce qu’elle tente de vous dire derrière ses peurs et vous préférez croire qu’elle a un “sacré tempérament”. En continuant de la traiter ainsi elle ne souffrira plus seulement de la peur des “crocodiles” mais de crises de paniques ou tous autres sympt?mes que l’on peut avoir à son age et même plus tard.
Quand vous serez totalement “anti-fessée” et punition en tout genre, vous verrez que votre fille n’aura plus aucune raison d’inventer des histoires pour vous dire qu’elle a peur DE VOUS. Alors c’est le moment de lui dire la vérité:
“Je ne m’étais pas rendue compte que la fa?on dont je t’ai traitée jusqu’ici par les fessées et les punitions te faisaient peur. J’ai cru que c’était comme ?a que je devais faire parce que c’est comme ?a que l’on a fait avec moi et je me rends compte maintenant qu’en agissant ainsi tu ne peux qu’avoir peur de moi et c’est normal”. Montrez vous désolée de la maltraiter en vous engageant à ne plus utiliser vos “armes” qui ne font que l’isoler d’avantage et l’éloigner de vous.
En devenant parent il est absolument indispensable de sortir du déni de son enfance pour ne pas déposer chez nos enfants l’héritage destructeur de nos propres parents. Dans ce site vous trouverez tous les supports nécessaires pour vous montrez les conséquences de la violence éducative si vous souhaitez le savoir. BO