Les enfants qui maltraitent les parents

Les enfants qui maltraitent les parents
Tuesday 23 October 2007

Bonjour,
Un immense merci pour vos livres qui m’ont tant éclairée depuis 1990
et que j’ai tous achetés dés leur parution.
Je vis seule, divorcée et ai deux enfants agés de 36 et 29 ans (fils)
aujourd’hui.
Ma vie personnelle a été trés triste et angoissée, troisième
enfant d’une fratrie de sept dont trois se sont suicidés.
Ma mère était trés dépressive et mon père violent et toute mon
enfance n’a été que cris et nuits de terreur et surtout complet
abandon.Je n’ai pas souvenir d’avoir été frappée sauf épisodes vaguement
incestueux de mon père.
J’ai menée une vie de victime soumise et suis restée dix ans mariée
avec un agresseur.
Mes enfants, en manque d’amour (Je croyais être la mère parfaite
pourtant) mais gatés (je ne voulais surtout pas agresser et je ne sais
pas m’affirmer ni dire NON), ont d’énormes souffrances (fille
boulimique, inceste de son père… fils toxicomane et violent).
Vos livres m’ont surtout CULPABILISEE et j’ai renforcé en conséquence
mon comportement GENTIL, soumis…
Une chose m’échappait : d’abord, je crois avoir encore bien du mal à
ME GUERIR et sentir ma colère, ma peur ….et je suis l’objet de la
maltraitance de mes enfants à un point indescriptible (j’ai d? quitter
mon logement et tout perdre pour fuir mon fils, je passe tous les
détails, trés graves de quinze ans d’enfer).
Aujourd’hui je suis trés dépressive, suicidaire même depuis que j’ai
réalisé le gachis de ma vie, de celles de mes enfants, de notre
impossibilité de nous aimer (Plus je m’excuse et plus je deviens le
monstre à abattre : Ils sont devenus mes pires ennemis alors que j’ai voulu
les aimer et tout leur donner) ; nous sortons d’une dépendance
affective terrible et n’y arrivons pas.
Moi-même, j’ai cru en me retrouvant seule enfin m’occuper de ma vie
et me libérer pour ensuite les aider “vraiment”. Je n’ai jamais été
aussi mal et souvent je me dis qu’il fallait mieux SUPPORTER mon fils
violent et psychopathe (étiquette d’un médecin)…. Tous mes objectifs
(une famille heureuse) et mes repères ont volé en éclats.
Je vous écris car je ne me retrouve pas dans vos discussions : vous ne
parlez que d’enfants détruits pas les parents (je comprends) mais
rarement des enfants devenus destructeurs et maltraitants leurs parents ;
y a til peu de parents comme moi ? comment puis-je mettre des limites
ou avoir des liens avec mes enfants, voir les aider (Je sais aussi LA
SOUFFRANCE qui est derrière leurs comportements).
J’ai cherché des explications auprés des notions d’enfants-rois (cf
Gilbert RICHER et la notion de “peur des conséquences” et “cadrer
l’enfant qui ne supporte pas la frustration ” mais il y a toujours une
explication qui m’échappe ; un enfant RESPECTE a t’il tant besoin d’être
CADRE ?
Je pense aussi que je ne suis pas réparée moi-même ce qui
m’empêche de pouvoir avoir une Autorité saine face à mes enfants.
Pourquoi n’y a t’il que moi qui soit coupable et jamais eux….
Merci de me répondre, j’ai fait dix ans de thérapie mais cela m’a
fait beaucoup de mal , je me suis beaucoup intéressée aux groupes de
dépendance mais vous étes celle qui m’a fourni les réponses les plus
cohérentes ; pourtant je ne m’en sors pas.pourquoi. Ai-je peur d’être
moi-même et de faire face à mes souffrances ?

Réponse de Brigitte:

Aucun enfant respecté et aimé de ses parents n’a de raison de devenir destructeur ou maltraitant avec eux!!
Visiblement votre enfance a été très tourmentée par la démission d’une mère dépressive, et perturbée par de violentes agressions de votre père, le suicide de vos trois frères ou soeurs témoigne bien de l’effroyable réalité de votre enfance. Votre vie n’a pas pris naissance à votre mariage, en choisissant un agresseur vous avez trouvé inconsciemment la personne idéale pour rejouer le scénario de votre passé. C’est en vous confrontant vraiment aux douleurs de ce passé que vous pourrez sortir de la soumission et ne plus vous faire maltraiter, même par vos fils. Vous avez besoin de vous occuper de vous même et pour cela il serait probablement nécessaire de vous protéger de vos enfants qui n’ont plus besoin de vous aujourd’hui. BO