“Les démons intérieurs” restent tout au long de notre vie

“Les démons intérieurs” restent tout au long de notre vie
Sunday 03 February 2008

Chère Madame Miller, chère Brigitte,

Je voulais encore une fois vous remercier d’avoir publier ma lettre du 27 avril 2007 intitulé “Derrière la gentillesse”
Je viens de le relire avec votre réponse aujourd’hui et ?a m’a encore fait beaucoup de bien.

Malheureusement les démons intérieurs(mes parents) sont parfois forts mais j’ai de moins en moins peur de faire face à ma réalité, à me laisser vivre ces terribles émotions qui veulent sortir de moi: mes parents ne m’ont jamais aimé comme je suis.

C’est vraiment votre livre “Notre corps ne ment jamais” qui a été le point de départ. J’ai continué à me laisser abusé car c’était difficile de défaire des “Patterns” qui avaient été installées dans un groupe de travail, mais j’avais une plus grande distance. Aujourd’hui je suis assez isolée mais je sais que je fais la bonne chose(Mieux vaux ne pas être accompagnée que mal accompagnée) et mon estime de moi croit. Tranquillement mais grandit tout de même même si je rechute et même si je suis extrêmement fatiguée.

Je me consacre maintenant à ma carrière de comédienne comme je l’ai toujours voulu; j’ai même obtenu un 2e r?le dans une télésérie il y a 2 semaines. Et j’ai aussi envie de créer.

J’espère que tout va bien pour vous et pour Brigitte.

Sincèrement,

Réponse de Brigitte.

C’est normal que “vos démons intérieurs” soient encore présents et ils le resteront tout au long de votre vie d’ailleurs. La différence c’est que maintenant quand ils se présenteront vous ne vous laisserez plus engloutir par leur pouvoir dévastateur, vous saurez les expédier d’où ils viennent en visualisant que vous leur donnez un “grand coup de pied” par exemple.
En disant :” Mieux vaux ne pas être accompagnée que mal accompagnée”, vous êtes en effet la seule personne qui puissiez vous respecter en choisissant des personnes compréhensives et respectueuses de qui vous êtes. Bravo pour vous rester fidèle. BO