Le souci de nos parents

Le souci de nos parents
Friday 14 September 2007

Chère Alice
Chère Brigitte.

Je vous ai écrit le 4 septembre et vous avez publié ma lettre, “sortir de l’enfer”.
Votre réponse m’a beaucoup aidée en m’éclairant.
Mais il y a un comportement de ma mère quand j’étais enfant, dont je n’ai pas pensé vous parler dans ma précédente lettre, ou peut être pas osé en parler, parce que c’est trop intime . ce comportement m’a dérangé, et je n’ai jamais su l’analyser parce que je crois que je ne connais pas et ne connaitrai jamais sa véritable motivation : Il est temps que j’en parle à quelqu’un qui peut entendre.
Depuis toute petite je souffrais de constipations pathologiques jusqu’à l’age de 9 ans.
Je pense que je ne voulais pas inconsciemment “offrir un cadeau” à ma mère , c’était ma fa?on passive de lui résister, et ma fa?on d’exprimer ma liberté. Mais malheureusement pour moi , ma mère en faisait une fixation qui m’empoisonnait la vie. Mes constipations pouvaient durer un mois .Ma mère s’inquiétait tout le temps haut et fort .Ces inquiétudes pouvaient passer pour celles d’une mère aimante. mais là où il y a un problème, c’est dans la fa?on qu’elle avait de le gérer. Les jours de fête ,toute la famille se réunissait chez ma grand mère paternelle , et ce sont ces jours là que ma mère essayait de gérer le problème. Bien s?r les pharmacies étant fermées , n’ayant pas de laxatifs sous la main ,elle se servait de morceaux de savon pour me faire un lavement :J’étais tenue par mes tantes sur le lit de ma grand mère parce que j’imagine que je devais souffrir le martyr et donc refuser cette torture.
Mais je ne pouvais y échapper. Je pense que c’est depuis que j’étais angoissée les jours de fête sans savoir pourquoi. Pendant longtemps j’ai excusé ma mère en pensant qu’elle agissait dans l’urgence et que peut être qu’entre 195O et 60 c’était une pratique fréquente.
Mais actuellement je me pose des questions , sachant que mon problème était chronique pourquoi ne prévoyait -elle-pas des laxatifs plus doux??? J’y vois un besoin de me faire souffrir qui allait en fait trés bien avec ses agressions à mon égard.
Eclairez moi. Cette pratique existait-elle- à cette époque? Est ce que toutes les mères s’en servaient??
A 9 ans ,un mèdecin intelligent à qui elle parlait de mes problèmes, lui a dit que tout irait trés bien si elle me laissait tranquille. A partir de ce moment elle n’a plus eu de fixation sur ma constipation.
Grace à ce médecin, je n’ai plus eu de problèmes de ce c?té là.
J’ai eu du mal à écrire cela , mais j’ai tellement besoin de réponses que je me suis forcée à dépasser ma pudeur.
Merci de me répondre.
Merci de votre écoute.
E.R

Réponse de Brigitte:

C’est ABOMINABLE de subir de telles tortures avec en plus l’humiliation d’être déculottée devant la famille, votre mère est totalement SADIQUE. La pire tromperie c’est de vous avoir fait croire que c’était parce qu’elle était inquiète pour vous qu’elle agissait ainsi. Ensuite elle peut faire ou dire n’importe quoi comme rentrer des morceaux de savon dans votre anus et vous, vous croyez que c’est parce qu’elle est soucieuse de ce qu’il peut vous arriver et vous n’avez pas le choix que de croire qu’une mère soucieuse vous aime forcément. Mais c’est FAUX, sous ce mot de “souci” on peut tout faire à un enfant , surtout le maintenir dans la peur pour qu’il reste immobile et qu’il ne nous dérange pas. Vous avez été totalement dupée par cette femme qui vous a enfermé dans sa dépression mais heureusement que vous avez osé dire enfin tout ?a pour vous libérer de ses horribles mensonges et perversions. BO