Le déni des pédophiles

Le déni des pédophiles
Thursday 30 August 2007

Bonjour Madame,
vous écrivez, en réponse à un courrier de lecteur d’ao?t 2007 sur les causes des abus sexuels :
“Je suis absolument s?re que la seule raison d’une agression sexuelle est le déni de l’abus subi dans la propre enfance”
Etes-vous s?re qu’il n’y a pas de pédophiles qui se souviennent d’avoir été abusés sexuellement dans leur enfance ? Un pédophile racontait qu’un enfant de sa famille sur lequel il avait commencé des attouchements s’était mis à faire la même chose sur un plus petit que lui. Pensez-vous que cet enfant (le premier) ne se souvienne de rien ? Ce n’est pas évident.
Cordialement.

AM: Il y a effectivement des pédophiles qui se rappellent des actes subis mais ils nient la souffrance, l’humiliation et la rage qu’ils ressentent, en minimisant totalement les dégats ou même en s’en moquant cyniquement. Dans ce déni, il y en a qui regardent les agressions subies comme un signe d’amour (dans leur isolement) et prétendent donner aussi de l’amour en maltraitant les enfants.
Une personne consciante qui se rend compte qu’elle a été utilisée de fa?on criminelle pendant son enfance ne causera pas de crime sur des enfants innocents.