La rage refoulée enfant, dans les relations amoureuses ensuite

La rage refoulée enfant, dans les relations amoureuses ensuite
Tuesday 27 March 2007

Bonjour,

J’ai lu pratiquement tous vos livres. Je dirais plut?t que je les ai dévorés. Merci pour ce que vous avez écrit et pour l’aide que cela apporte à chacun de nous.
Je suis comme dans un labyrinthe dont je n’arrive pas à sortir. Aujourd’hui adulte j’ai fait plusieurs sortes de thérapies qui m’ont apportée à chaque fois une aide inestimable pour m’aider à avancer. Je sais maintenant que mon père est un pervers narcissique, un parano?aque. Je n’ai pas des souvenirs très précis de mon enfance et je suis à un stade où avancer davantage dans la compréhension de mon passé me fait peur. Mais je ne désespère pas d’y arriver.
Je vis une relation avec un homme depuis deux ans et je fonctionne avec lui comme avec mon ancien compagnon de vie. J’essaie de me raisonner mais c’est plus fort que moi je réagis toujours de la même fa?on aux mêmes situations. Je me demande si je n’agis pas comme mon père agissait avec moi. Bien qu’en disant cela je ne règle pas mon problème. J’ai du mal à m’exprimer mais je vais essayer d’être claire. :
Je tombe amoureuse et je vis une belle histoire.
Je ne supporte pas que mon ami se distrait sans moi. Surtout quand il se distrait avec d’autres (hommes ou femmes). Du coup je deviens glaciale, inaccessible. Ensuite je m’éloigne, je joue la belle indifférente et … je le fais souffrir par ma mise à distance et ma froideur. Enfin je n’ai qu’une envie c’est de fuir.
Je ressens de la colère contre lui. (mais je ne l’exprime pas)
Ce qui me pose problème c’est que je réagis toujours pareil au détriment d’une relation équilibrée et sereine.
J’aimerais beaucoup que vous m’éclairiez à ce sujet. Suis-je parano comme mon père ? Ai-je copié malgré moi ses comportements déviants ?
toute lumière sur mon comportement est la bienvenue.
Merci encore pour vos écrits
Réponse de Brigitte:
Visiblement vos diverses thérapies vous ont permis de découvrir les pathologies de votre père mais effectivement, cela n’est pas suffisant pour vous libérer de ce passé tourmenté par ses agissements si angoissants et si destructeurs. En vous approchant des souffrances de votre enfance que vous avez vécues auprès de cet homme si malade et terrorisant, vous redonnerez vie à vos émotions qui vous permettront de ne plus les craindre parce que vous les trouverez justes et libératrices.
En laissant une place à la colère que vous avez pour votre compagnon, vous pourrez vous entendre dire et sentir toute la rage refoulée que vous avez accumulée à l’égard de votre père. C’est un tremplin que vous pouvez utiliser pour vous donnez l’accès aux émotions de l’ex enfant que vous étiez et qui aurait du vivre cela si vous n’y aviez pas été interdite par un réel danger. BO