La manière de quitter le thérapeute

La manière de quitter le thérapeute
Wednesday 08 October 2008

Chère Brigitte,

Je me permets de venir vous déranger une énième fois. J’ai dit par mail à ma thérapeute que j’arrêtais ma thérapie car celle ci ne me convenait plus voici ce qu’elle me répond .

“Tu es responsable de ton choix et j’ai envie de t’en féliciter; cependant, en faisant ?a tu te prives de la relation avec moi, relation dans laquelle tu peux exister et grandir, c’est comme si tu coupais la branche sur laquelle tu es assise…un paradoxe .Quand je lis ta lettre, je me sens comme toi tu te sens quand tu parles avec ta mère: ne pas exister du tout..Me communiques tu inconsciemment le sentiment que tu vis avec elle? Peut être tu comprends ce que je te dis ici, dans ce cas nous aurions encore pas mal de choses à nous dire. ”

Je lui réponds donc que j’arrête vraiment ma thérapie, que je ne me sens plus entendue depuis plusieurs séances malgré mes tentatives pour le lui expliquer (elle me dit toujours que c’est moi qui n’ai pas compris ce qu’elle a voulu me dire) et que sa manière de faire ne me convient plus. Je lui donne l’exemple de mon fils et d’Oedipe. Et voici sa deuxième réponse :

“Apparemment tu as encore des choses à me dire, ne serait-ce pour terminer ta thérapie avec moi comme il se doit. Mais je ne suis pas ok avec un échange électronique et impersonnel. C’est pour ?a que je ne lis pas ta longue lettre et ne te réponds pas par mail. Par contre, je suis prête à t’écouter et reprendre un rdv avec toi.”

On dirait que cette thérapeute si gentille tant que je me comportais comme elle le voulait, devient dure et cassante maintenant que je me rebelle et souhaite prendre mes distances avec elle. Je ressens presque son mail comme une menace. Y’a t’il un code déontologique entre le patient et le théapeute sur la manière de se quitter ? Je me sens manipulée et ?a me met en colère. Je n’ai pas envie de payer 60 euros pour lui dire au-revoir, j’ai juste envie qu’elle me fiche la paix à défaut de me souhaiter bonne chance ! C’est fou ?a, j’ai fait une thérapie pour me défaire d’un lien toxique avec ma mère et je me retrouve avec une thérapeute incapable de supporter que je puisse remettre en cause ma thérapie et que je veuille la quitter pour ?a ! Comment je vais me défaire de cette femme moi ? J’en ai mal au ventre. Pensez vous que je doive aller m’expliquer avec elle ? J’ai peur qu’elle ne me lache plus et que ce soit sans fin. Bien cordialement et merci encore à vous Dommage que vous ne soyez pas en région parisienne.

AM: La réponse de cette thérapeute est scandaleuse et envahissante. Vous avez raison dans tout ce que vous dites. Il faut vous sauver d’elle. C’est elle qui devrait vous payer maintenant mais elle ne réalise pas qu’il lui faut une thérapie chez vous. Tant pis.

Réponse de Brigitte:

Vous n’avez AUCUN compte à lui rendre, vous êtes entièrement LIBRE de quitter cette femme qui a grandement besoin de se faire aider. BO

Chère Brigitte,
Je suis allée relire la FAQ “Comment trouver le/la thérapeute qui me conviendra ?” et je crois que j’ai trouvé ma réponse :

“Vous pouvez partir et chercher une autre thérapeute. L’enfant ne pouvait pas partir, alors il essayait de changer ses parents, certaines personnes le font (symboliquement) leur vie durant. Mais en tant qu’adulte, vous avez le choix. Vous pouvez, avec le soutien du forum, reconna?tre les mensonges, la pédagogie pernicieuse, et les défenses. Il vous suffit de prendre au sérieux ce que vous entendez, ne pas nier votre malaise et ne pas espérer changer la personne (le parent) plus tard. Vous ne la changerez pas. Elle aura besoin de thérapie elle-même et ceci ne devrait pas être votre travail aussi longtemps que c’est VOUS qui payez les honoraires.”

Ce site est vraiment une mine d’or, je me sens un peu plus légère (je crois que je ressentais de la peur) J’espère ne pas être pesante, Bien cordialement