La colère est votre amie

La colère est votre amie
Friday 17 November 2006

Merci à AM, je suppose que c’est Mme Alice Miller, je suis touchée !!!

Maintenant je comprends tout, je dis toujours que l’histoire avec mon frère, c’est classé mais parce que dans différents endroits j’ai sorti beaucoup de colère en tapant dans des coussins avec violence,chez des sophrologues.

Pour ma mère c’est beaucoup plus complexe,je la pleurais encore il y a peu, elle est décédée à 59 ans ( en 1985) d’un cancer et j’étais inconsolable. Il y a tout juste un an que j’ai mis des mots sur l’inceste vécu avec elle, fait de voyeurisme,enfin elle m’obligeait à la regarder nue et elle pesait 130 Kg pour 1,55m, et puis de caresses dans son lit à elle et elle m’en faisait et c’est “seulement” à cette période là qu’elle s’est occupée de moi( alors j’éprouvais un palisir mélangé de gêne ), il n’y avait pas les parties sexuelles, mais je n’avais aucune intimité possible non plus,enfin j’ai raconté tout cela depusi un an, mais non je n’ai pas encore pu éprouver de révolte et en écrivant ce mail , j’ai l’impression de la trahir. Et le souvenir ou plutot le ressenti qu’elle a essayé de m’étouffer est venu seulement en Février quand j’ai essayé d’arrêter ma thérapie qui j’ai reprise ensuite.

Quand à mon père il est mort lui aussi d’un cancer il y a 5 ans mais il avait 83 ans, il a toujours été inexistant envers moi, sauf les 2 derniers mois de sa vie à l’hopital ou j’ai pu communiquer avec lui sur l’inceste subi par mon frère. C’est à la suite de sa mort que mes brulures de bouche ont commencé.

Et puis le présent maintenant , je sais depuis 15 jours que mon mari a un cancer de l’oesophage, je tenais tant bien que mal et aujourd’hui ou je l’accompagnais chez son gastro, j’ai été prise de vertiges qui m’ont obligée à garder le lit, ce n’est d’ailleurs pas terminé. Je suis allée avec lui mais c’est lui qui m’a soutenue. Un choc de plus on avait parlé de lui retirer la 1ère muqueuse de l’oesophage et on lui enlève l’oesophage dans sa totalité.

Oui je vais aller à la recherche des sensations de la petite fille comme j’ai pu le faire en biodanza la semaine dernière. Mais ce matin je me suis écroulée avec une amie au téléphone et mon mari m’a dit : ne te laisse pas aller , je vais avoir besoin de toi !!!! cela va encore être à moi d’être la plus forte comme quand j’ai du accompagner mes parents dans la maladie, étant leur seule enfant après le décès de mon frère qui m’a fait la mauvaise farce de partir accidentellement mais le résultat est le même.Comme aussi d’avoir vécu tout cela et de me taire au point d’occulter aussi longtemps, je précise que c’était une famille catholique et pratiquante, et que j’ai 54 ans .

merci de m’éclairer et de m’aider à prendre conscience de ce que je n’ai pas envie de voir.

Mais connaissez vous des méthodes qui sont plus aidantes pour faire ce travail de sortir les émotions négatives? malheureusement je suis en invalidité depuis 5 ans et ne peux plus payer tout ce qui est onéreux.

Merci encore infiniment

AM: Vous écrivez: “merci de m’éclairer et de m’aider à prendre conscience de ce que je n’ai pas envie de voir.” Aussi longtemps que vous ne voudrez pas voir, personne ne peut vous aider, ni les innombrables méthodes, ni battre les coussins. Même si vous continuez à les battre jusqu’à la fin de votre vie rien ne changera. Parce qu’il ne s’agit pas de se libérer de la colère, de la sortir comme un ennemi qui vous embête. Elle est votre AMIE, il vous faut comprendre ce qu’elle vous raconte. Aussi les br?lures de la bouche vous racontent une histoire. Toutes ces méthodes dont vous vous servez ont pour objectif de vous calmer mais à quoi ?a sert? Il ne faut pas rester calme envers des crimes scandaleux, il faut se révolter, s’indigner et crier! C’est ?a qui va guérir votre bouche et d’autres choses sans doutes.