Impuissance

Impuissance
Thursday 18 June 2009

Chère Alice,
J’ai un gendre qui réveille toute mes douleurs d’enfant dont mon impuissance à protéger mon petit fils de 4 ans.Son père manipule son corps comme s’il était une chose et lui interdit de pleurer quand il lui impose quelque chose brutalement.Et si je proteste, mon gendre m’accuse de le critiquer devant son fils et de diminuer son autorité patrentale. Et là, il se permet de m’agresser verbalement sans égard pour mon age, mon sexe et mon petit fils.Ensuite je suis malade plusiers heures!
Je ne sais comment aider mon petit fils réellement si ce n’est en faisant le témoin secourable comme quoi ce qu’il subit est réel Le priver de ses parents en les dénon?ants? C’est tellement banal ce qu’il subit que cela ne sera pas pris en considération.
Je n’arrive pas à dormir -celà a commencer à ma première relation sexuelle- Je sens que celà réveille en moi une blessure que je n’arrive pas à saisir alors que depuis si longtemps j’essaye de me comprendre. Mon impuissance me mange la tête. Ai je eu un père incestueux? Une mère tellement défaillante où et incestueuse, que je suis marquée à vie par mon ignorance? Mon corps sait ma tête ne sait toujours pas! Je suis deux et je ne sais où donner comme si j’étais ensorcelée! Que faire?

Réponse de Brigitte :

Dès lors que l’on récupère sa lucidité et que l’on conna?t dans sa chair les souffrances qu’engendrent les mauvais traitements sur un enfant sans défense, il devient en même temps insupportable d’être spectateur de tels agissements qui sont véritablement des scènes de sadisme. C’est vrai que vous êtes impuissante face à ce gendre qui reproduit sur son fils la brutalité qu’il a subie jadis et sans se poser aucune question mais vous n’êtes pas obligée de subir ses agressions jusqu’à tomber malade ensuite. Peut être pouvez-vous voir si votre père était violent et comment vous réagissiez devant lui, cela vous donnera sans doute des pistes à prendre pour vous révolter de ses attaques intempestives. BO