Il n’y a pas de recettes pour ceux qui ne veulent rien savoir

Il n’y a pas de recettes pour ceux qui ne veulent rien savoir
Monday 04 February 2008

Bonsoir,

j’ai lu attentivement et avec beaucoup intérêt vos articles concernant l’abus et la maltraitance de l’enfant ; et le cas Jessica…

j’ai 33 ans, mariée et deux gar?ons de 5 et 7 ans.

je suis passée par deux dépressions majeures (la première il y a deux ans) et une troisième au milieu qui n’a durée qu’un mois.

je suis actuellement un traitement antidépresseur et un régulateur d’humeur…suivi avec un psychiatre

je me reconnais parfaitement dans ce que que vous avez écrit sur les raisons trouvables et…autres articles tournés vers la maltraitance.

je n’ai pas subi de choses horribles comme celles arrivées a Jessica mais et subi gifles, coups de poing, un qui m’a valu d’etre hospitalisée (deviation de la cloison nasale), et agressions verbales….
aujourd’hui aucune séquelles physiques mais psychologiques….

Je n’ai aujourd’hui qu’une claque donnée a mon grand quand il avait 3 ans, geste incontr?lé et absurde….mais on en parlé pendant des heures avec des gros calins derrière !!

Je suis absolument sur, que si je n’avais pas eu cette dépression en tout cas “physiquement voyante”, je taperai mes enfants comme ma mère à fait avec mon frère et moi !

et la claque donné à mon fils (j’en parle de temps en tps cela prouve bien que c’est moi qui ai était traumatisée, en tout cas la plus!!!) m’a permise de sortir de cette forme insensée de violence qui surement ne tenais qu’a sortir.

Mon mari a re?u, comme beaucoup d’enfants et malheureusement , des gifles, des fessées et pense qu’il faut passer par la, une forme d’éducation, pour ces propres enfants.
Exemples : arrêtez sino vous aurez une fessées ! ou bien en encore je vous avertis qu’une bonne fessés vous fera du bien !!

Depuis peu, et parce que je lui dit souvent de ne pas dire ce genre de choses….il ne le dit ou presque plus. Mais souvent, lorsque l’on en parle, il pense que comme je suis traumatisé par mon enfance, on ne peut donc gifler ou fesser mes enfants !!!

je n’arrive pas à lui expliquer que oui, je suis traumatisée mais que j’aurai pu ou je pourrais maltraiter nos enfants et ?a il ne le comprend pas!
je ne sais pas comment lui expliquer que en tant qu’adulte, même si il ya conflits, on ne se tape pas. Alors pourquoi le faire sur nos enfants ???et la, pas de réponse !!!

Merci de m’aider et de me donner une voie pour lui faire comprendre que gifler ou fesser un enfant peut être aussi traumatisant que de ne pas le faire manger….

Merci pour votre réponse

Cordialement

AM: Je n’ai pas de recettes pour faire comprendre aux gens ce qu’ils ne veulent pas comprendre.

Réponse de Brigitte:

Vous ne pouvez pas faire comprendre quelque chose à quelqu’un qui ne veut pas entendre, cela le protège de sentir la douleur d’avoir été frappé en tant qu’enfant. Vous avez osé vous approcher de votre passé douloureux et vous ne risquez plus de faire mal physiquement à vos enfants, justement parce que vous en connaissez la douleur.
Mais surtout, vous vous êtes donné les moyens de chercher les informations des conséquences de la violence éducative, qui ne sont plus ignorées des chercheurs sur l’enfance et des scientifiques. Vous n’avez rien inventé, il suffit que votre mari lise les informations qu’il a sous le nez, car il est possible qu’un jour ses enfants auront besoin d’explications, il n’aura même pas l’excuse de se cacher derrière “je ne savais pas!!” parce qu’aujourd’hui, NOUS SAVONS. BO