Grave confusion

Grave confusion
Wednesday 16 December 2009

Merci encore pour votre site Mme Miller,

J’ai 41 ans et celà fais maintenant plusieurs fois que je vous écris, votre site m’apporte énormément,
j’ai été un enfant battu par mon père pendant de nombreuses années, il tapais également ma mère mais le pire dans tout celà c’est que ma mère cautionnait tout , ses agissements, elle venait le soir me voir en me disant mais tu sais c’est par grave, ton père t’aimes, il ne sais pas te le montrer.

Tout ceci est très lontain dans ma tête tous ces coups que j’ai re?us, ces insultes, j’étais sans cesse rabaissé.
En lisant les courriers aux lecteurs je m’apercois maintenant seulement des dégats causés par ma mère, car je n’avais plus aucun point de répère dans ma tête quand mon père me tapais je pensais que ce n’était pas bien mais quand ma mère revenait en me disant c’est pas grave, là je ne savait plus, je m’en voulais c’était alors moi qui me sentais responsable de ce qui arrivait dans la maison et non plus mon père.

J’aurais aimé que ma mère prenne réellement ma défense comme celà dans ma tête tout ceci aurait été bien plus clair mais elle ne l’à jamais fais, je me rends compte à 41 ans qu’elle as fait beaucoup de dégats en ne faisant rien et en laissant faire.
Voilà, Je vous remercie encore pour votre site et vos livres qui me permettent de me délivrer de mes souffrances.
Merci encore à vous Mme Miller et à Brigitte O pour l’action que vous menée.

Un lecteur.
AM: Oui, votre mère ne vous a pas protégé mais elle vous a aussi laissé dans une confusion très forte en vous disant “ce n’est pas grave”. En plus, elle vous a donné la responsabilité de comprendre les actions brutales de votre père alors que vous étiez un enfant. Heureusement que vous vous rendez compte de cet abus maintenant.

Réponse de Brigitte :

OUI c’est TRES GRAVE de se montrer si lache devant autant de sadisme alors qu’elle aurait du intervenir pour bien moins que ?a encore. Cette grave confusion laisse des traces ENORMES dans le cerveau et peut supprimer à vie la légitimité de vous défendre quand vous êtes attaqué, exploité ou encore humilié.

Votre discernement d’aujourd’hui vous permettra sans doute de récupérer ce qui vous a été gravement volé. BO