Dirigé par son père

Dirigé par son père
Tuesday 07 April 2009

Bonjour,

Tout d’abord merci à Mme Miller et à Brigitte O. pour le site et les conseils que vous m’avez dejà prodigués plus d’une fois.

J’ai été pendant de nombreuses années un enfant battu par son père et parfois tapé par ma
mère jusqu’à ce que j’ai l’àge de me rebeller physiquement contre elle après elle n’a plus osée
lever la main sur moi.

J’ai maintenant 40 ans une petite fille de deux ans et je suis beau-père d’un gar?on de 12 ans avec qui j’ai eu beaucoup de mal au début mais maintenant celà va beaucoup mieux, j’avais tendance à être très exigeant avec lui à propos de l’école et des ses notes comme l’était mon père avec moi.

J’ai souvent des problèmes quand je fais quelquechose j’ai toujours l’impression que je vais faire du mal à mon père alors je défait ce que j’ai fait.
Une parti de moi ose prendre une décision mais peu de temps après une autre partie de moi culpabilise et
je prends la décision inverse, c’est souvent très dur à vivre pour moi cette situation. J’ai l’impression de me torturer moi même.

Mais question est la suivante pourquoi une partie de moi est elle capable de faire quelquechose alors que peu de temps après une autre partie va me dire c’est pas bien , tu aurait pas du faire celà
et au final pour être en paix avec moi même et ma tête je vais tout défaire ce que j’ai fait.

Je n’arrive pas à me sortir de ce jeu de ping pong, c’est comme si en faisant quelquechose ma tête considérait que j’avais fais du mal à mon père ou ma mère.

Quand j’étais enfant je n’avais pas le droit de prendre une décision c’est mon père qui décidait de tout, tout devait passer par lui et parfois il me disait fait ?à mais demande à ta mère et quant j’allais voir ma mère elle me disait je sais pas demande à ton père, elle aussi était sous sa coupe et n’osait pas prendre de décision.J’avais l’impression de ne pas exister et j’avais souvent l’impression que si je faisait quelquechose j’allais briser notre famille car quand mon père me battait et que je me laissait pas faire la situation dégénérait alors il partait de la maison moi je me retrouvais suspendu au crochet de la porte en le suppliant de rester et en lui disant que je ne recommencerait plus.

Je ne pouvais rien faire pour moi sans que mon père s’en mèle si j’avais du travail à faire pour l’école alors c’est lui qui se mettait à le faire avec moi comme si s’était lui qui allait être noté, il fallait toujours que j’en fasse plus que les autres un petit exercice à faire se terminait souvent en quelquechose de très lourd, il allait à la librairie pour rechercher de la documentation…

J’ai l’impression que si mon père ne me donnes pas l’amour qu’il aurait du je ne pourrais pas me construire et grandir comment est ce que je peut me sortir d’une telle situation ???

Si vous pouviez me donner quelques conseils pour que je me libére enfin et laisse libre cour à mes envies.
Cordialement
Et encore merci.
Réponse de Brigitte :

Les exigences que votre père vous a imposées jadis, refont surface encore aujourd’hui sur votre propre personne en doutant de prendre les bonnes décisions ou de faire les bons choix. Votre fa?on de vous torturer est tout à fait semblable à celle de votre père despotique qui n’avait de cesse de vous déstabiliser pour garder le pouvoir sur vous. A 40 ans, vous continuez d’agir comme s’il était présent dans votre quotidien en craignant qu’il puisse intervenir violement si vous décidiez de faire comme bon vous semble. Dès que vous basculez dans le doute de ce que vous avez fait, vous pouvez sentir la rage contre lui en ne lui laissant plus le pouvoir de vous réduire dans la confusion de vos agissements. BO