Dès la grossesse et la naissance

Dès la grossesse et la naissance
Saturday 07 October 2006

Bonjour Mme Miller,

Je vous écris du Québec.

Je suis accompagnante à la naissance (Doula) et aussi auteure. J’accompagne les couples en prénatal, à l’accouchement, et en post-natal.
Nous, accompagnantes, apportont une approche alternative (à toutes les étapes périnatales) à celle fournie par le système de santé.
Une démarche qui ressemble à celle des sages-femmes au Québec – qui travaillent en Maison de Naissance, à l’extérieur des h?pitaux.

Nous favorisont non seulement de l’information complémentaire, mais aussi une formation. En quoi est-elle différente ? Nous misons sur l’empowerment, à savoir que les parents ont une part active dans leur vécu, et qu’ils n’ont pas à subir la prise en charge des professionnels de la santé.

Ce que je constate dans le milieu hospitalier lors des accouchements, c’est l’infantilisation des usagers. Dans le cadre de la naissance, il est frappant de voir à quel point médecins et infirmières traitent les parents en bébés, alors même que ces derniers vivent une des transitions les plus importantes de la vie : accueillir leur enfant.
à la lumière de vos ouvrages, je comprends mieux que les personnels hospitaliers sont souvent victimes de leurs propre éducation, malgré eux. Et qu’ils profitent de la fragilité des parents (surtout de l’accouchée) pour se les “approprier”.

Comme future accompagnante (i.e. avant de m’engager dans cette voie), j’avais réfléchi à la place que j’occuperais dans la vie des parents, afin de ne pas devenir une autre source de contr?le. C’est très important, car il aurait pu peut être facile de glisser vers une relation malsaine ou trop contr?lante – ce que je vois parfois chez des collègues.

Merci beaucoup pour vos ouvrages si précieux, qui éclairent tant d’aspects de nos vies !

AM: Je vous remercie beaucoup pour votre lettre, vos réflexions et vos observations me semblent très correctes. Sans doute elles seront utiles pour les parents et les professionnels. Connaissez-vous mon livre “Libre de savoir”? Je pense que vous y trouverez un chapitre intéressant pour votre travail (vers la fin du livre). Bonne chance!