Continuer le travail des parents avec son compagnon

Continuer le travail des parents avec son compagnon
Monday 12 May 2008

bonjour Madame,

je suis ML, 56 ans, divorcée, deux enfants…médecin nutritionniste endocrinologue.

vos livres m’éclairent largement sur la compréhension de la mise en place des troubles du comportement alimentaire; d’autant plus que je suis moi-même passée par là….et que j’ai d? m’en sortir seule, n’ayant jamais rencontré de thérapeute compétent jusqu’à il y a peu.

une page m’interroge; dans “notre corps ne ment jamais”, II “le corps sait ce que la morale ignore”, 7, “nous pouvons enfin ouvrir les yeux”, vous écrivez: “bien s?r, les femmes et les hommes qui n’ont jamais été battus dans leur enfance ni n’ont eu à subir des violences sexuelles n’ont pas à faire ce travail, ils peuvent gouter les joies de leurs bons sentiments en présence des parents…..”etc….or, il me semble que toute votre oeuvre est beaucoup plus vaste et ne s’adresse pas qu’aux enfants physiquement maltraités et, si j’ai bien compris, toute violence , au sens large, y compris la non reconnaissance de qui j’étais, enfant, par mes parents, peut être génératrice de troubles comme ceux du comportement alimentaire;

par ailleurs, je vis encore des “violences” de la part de mon compagnon actuel et je me demande si je fabule….où si je me remets toujours dans ce type de relation qui est la seule que je connaisse, où si c’est lui qui a raison de se mettre en colère quand il trouve “que je n’existe pas suffisamment au milieu de nos réunions amicales”, moi qui suis encore en rééducation relationnelle et qui aurais, en fait, tant besoin d’accompagnement et de compréhension alors qu’il prétend que, s’il reste vers moi dans ces conditions, ?a l’empèche lui-même de vivre tout ce qu’il a à vivre avec ses amis, en quelque sortes, je le tire vers le bas….

voilà mes questionnements.

je serais heureuse d’avoir votre réponse et je vous adresse mes setiments admiratifs et toute ma gratitude pour ce que vos livres m’ont apporté; je commence à travailler en psycho corporel avec mes patients et je vais proposer également la thérapie par l’expression graphique, vos livres me donnent ce courage.

merci de m’avoir lue.

Réponse de Brigitte:

Pour quelle raison un homme reste avec une femme ennuyeuse dans les rencontres amicales et avec qui en plus, il s’empêche de vivre comme il voudrait? Effectivement vous avez rencontré l’homme idéal pour vous montrer combien vous n’étiez jamais à la hauteur de ce que vos parents attendaient de vous et comment ils vous ont harcelée pour que vous changiez de comportement. Vous n’aviez pas le choix que de subir ?a parce qu’un enfant ne peut pas changer de parents.
Par contre vous pouvez ne plus accepter ces pressions si vous ne souhaitez plus les subir ou si votre compagnon n’est pas satisfait de ce qu’il vit avec vous, il peut prendre des dispositions plus adaptées, plut?t que de s’acharner à vouloir vous changer. BO