Comment pardonner l’église…

Comment pardonner l’église…
Monday 04 August 2008

Chère Madame,
Je voulais vous remercier de votre travail et de vos livres. J’ai beaucoup apprécié “c’est pour ton bien”, “l’avenir du drame de l’enfant doué” et “la connaissance interdite”. Décapant, génial! Ils m’ont beaucoup aidé personnellement et aussi dans l’accompagnement des personnes dont j’ai la charge du fait que je suis prêtre.
Mais je voulais aussi vous dire mon étonnement à la lecture de “libre savoir” et “ta vie sauvée enfin”. Nous sommes toujours d’accord sur la dénonciation de la violence, mais je suis beaucoup plus en réserve sur l’interprétation du livre de la Genèse que vous donnez ainsi que le véto que vous pouvez mettre sur la notion de pardon. Il me semble que ?a mériterait plus d’approfondissement et d’ouverture… qu’en pensez vous?
Au plaisir de vous lire, en vous souhaitant un bon été.

AM: Il n’est pas étonnant que vous ne puissiez pas mettre en cause ce que votre cerveau a appris à l’age du tout petit enfant. C’est quand même extraordinaire que vous ne niez pas les FAITS. Je vous félicite de ce courage.