Comment pardonner l’église… (2)

Comment pardonner l’église… (2)
Tuesday 05 August 2008

Merci de votre reponse! Pensez vous vraiment que votre lecture du livre de la genese et votre approche de la notion du pardon soient les seules valables? Le travail du psychiatre vincent Laupies dans son livre “donner sans blesser” par exemple me parait donner une approche du pardon compatible avec tout ce que vous dites sur la violence. (Cet auteur a aussi ecrit “les quatre dimensions de l inceste”. Pour vous dire qu il s est largement penche sur la violence familliale). Je suis un peu etonne que malgre vos “felicitations” vous me cataloguiez si vite du genre “c est normal vous ne pouvez pas comprendre” sans plus de nuances ou de discussion alors que justement je me sens tout a fait pret a tout remettre en cause.

AM: être contre la violence ne suffit pas si on ne veut pas comprendre comment elle se produit. Pouvez-vous m’expliquer pourquoi toutes les religions demandent que l’on pardonne aux parents mais jamais à l’enfant? Si l’enfant a fait une erreur, même la plus petite, il doit être puni par ses parents pour que Dieu soit content de lui. Pouvez-vous comprendre pourquoi l’église et même le Pape refusent de prendre connaissance des recherches qui montrent que le cerveau d’un homme se structure dans les 4 premières années, quand l’enfant apprend qu’il faut battre les plus faibles?

Je suis d accord avec vous que dans la religion que je connais le mieux on insiste bcp sur l autorite parentale tres souvent sans un reel respect de l enfant. En meme temps je suis temoin que votre travail comme celui de beaucoup d autres avec vous a contribue a faire changer les mentalites. Je vois mes freres et soeurs mais aussi d autres couples demander pardon a leurs enfants et les eduquer sans “tapes” ni rien d autre de violent. Et ils sont tres cathos. Jesus a bien dit “laissez les petits enfants venir a moi” contre la reaction de ses disciples,”car le royaume des cieux est a ceux qui leur ressemblent”. C etait revolutionnaire pour les Juifs. En fait je crois que ce qui me gene ce sont les generalites que vous faites. Seriez vous d accord avec la notion de pardon entendue comme absolument reciproque entre tous les etres humains petits et grands et ne faisant pas abstraction de la justice? Comme une famille ne manquera pas de faire des erreurs et meme des fautes il me semble bon de pouvoir vivre la justice, la reparation et aussi le pardon pour pouvoir continuer la vie ensemble. Vous parlez de punition et je suis bien conscient que c est tres generalise mais modestement a mon niveau je denonce toute forme de punition. Et je connais des pretres et des familles qui sont d accord avec ca! Je me heurte comme vous a bcp d autres qui n arrivent pas a s ouvrir aux recherches dont vous parlez et a tous les changements que ca entraine, mais ca ne veut pas dire que la religion dans ses principes prone la violence, ni que toutes les personnes qui en sont sont aveugles. Vous savez mieux que moi l immense changement de mentalite que ca suppose pour comprendre le temps que ca met.

AM: Pouvez vous imaginer l’immense changement pour le bien de notre monde si le Pape disait à ses croyants qu’il ne faut JAMAIS battre les petits enfants parce que de cette fa?on on leur apprend à VIE à utiliser la violence contre les être les plus faibles, les plus impuissants et les plus innocents qui méritent notre protection et notre miséricorde et pas notre cruauté?Comment expliquez vous que le Pape responsable de millions d’individus refuse de diffuser cette information primordiale pour l’humanité.

Oui ca serait genial! En meme temps il ne serait sans doute pas bcp plus ecoute que pour le reste mais bon. J’entends votre colere et suis d accord! J’imagine que vous savez aussi bien que moi pourquoi cette information n est pas connue ou pas diffusee par lui. Mais ca ne repond pas a ma question sur le pardon! Et le pape risque d avoir plus de mal encore a accepter ce message si on lui dit que vous recusez cette notion dans vos livres!

AM: Quotidiennement les hommes d’église répètent: ” Pardonnez-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensé”. Comme nous le savons maintenant, il y en a beaucoup parmi eux qui profitent de la na?veté des enfants en abusant d’eux sexuellement. A mon avis c’est ce pardon offert qui les empêche de se souvenir qu’enfant ils ont souffert de la même offense criminelle et c’est ce déni qui les pousse ensuite à répéter le même crime sur des innocents. C’est là que je vois le r?le destructeur du pardon.

Contrairement à vous, j’espère quand même que cette réflexion fera son chemin jusqu’au Vatican en sachant que le Pape a récemment reconnu devant de nombreuses victimes aux états Unis et en Australie la pédophilie des prêtres.

Merci de votre reponse. Je comprends mieux votre point de vue et je suis d accord avec votre analyse mais je pense quand meme que le pardon est quelque chose de beau qui merite d etre encore promu dans notre monde!

AM: Est ce que ?a veut dire qu’il faut sacrifier la vie de millions d’enfants pour sauver des belles paroles pleines de vide?.