Commencer par voir la réalité

Commencer par voir la réalité
Tuesday 30 September 2008

suite a un appel telephonique a monsieur Olivier maurel qui m’a conseille de vous écrire pour que vous puissiez m’aidez lui ne pouvait pas et m’a conseille de vous écrire. j’ai eu une enfance terrible et j’ai 32 ans maintenant et tous cette douleur est en moi ma mére m’élevait seule passais son temps des l’age de 4 ans a me frapper et me maltraiter violemment avec des coups de poings et elle se dechargeait jai toujours nvu dans son regard de la haine et de la rage .elle me frappait souvent et m’interdisait de pleurer et d’exprimer et en plus elle me touchait sexuellement des attouchements jusqu’a lage de 18 ans et la maltraitance aussi elle me disait qu’elle comprenait pas comment j’étais toujours vivante elle souhaitait ma mort et en plus elle etait tres spirituel et avec des déliresm’obligeant à faire des bains byzarres mèobligeant a aller dans des sectes et elle me disait que c’etait de ma faute c’est moi qui l’obligeait a me frapper je devais rester une gentille petite fille et c’etais faux et en plus elle m’insultait me traitait de pute a 6ans et en me souhaitant d’en faire mon metier personne ne m’aidai jai commence a avoir de l’asthme et a etre anorexique a l’age de 12 ans jallais al’ecole avec des vetement trop petit et des chaussures abimes personne ne jouait avec moi j’etais rejeté. Aujourd’hui jai une petite fille qui a 5 ans javais pris 35 kilos durant ma grossesse et je refusais que ce soit une fille et lorque j’ai su j’etais déprimé j’ai eu beaucoup de mal au debut pour m’en occuper javais peur de lui faire du mal comme ma mère je me suis fait aider mais c’étais dure et je l’ai jamais tapé parce que javais peur de lui fracasser la tete comme ma mère me faisait et son pere m’aidait parce que j’avais fuit ma mére en me mariant a 20 ans contre son avis et lorsque ma fille est n ee mon mari a commencer par ne pas me toucher et a ne plus m’aimer et commen?ait à me rejeter et rejeter sa fille.Il m’avais dit comme cela je ne t’aime plus je ressens rien pour toi et il ne me supportait plus. Et j’avais du mal avec ma fille je ressentais de la haine et je sentais que je ne lui apportais plus rien elle m’enervait mais jamais je lui est fait du mal mais on s’est sépare avec son pére jai eun un autre compagnon qui a commence aprés 3 mois ame frapper m’humilier me battre et pire que ma mére .ET IL A COMMENCER PAR ME CRACHER DESSUS A ME DIRE qu’il me haissait et qu’il me détestait qu’il sentait et qu’il voulait me faire mal .Jai du fuir et retourne vivre chez le pére de ma fille et je lui ai posé des questions lui aussi sentais et me faisait mal psychologiquement me disant que j’étais nul et incapable si bien qu’a 32 ans je n’ai jamais travaille je commence une formation et j’ai abandonne aprés j’ai essaye de faire un bts esthétique j’ai fais que anne et abandonne aussi et la jai repris le bts mais je suis tombe malade et la je suis degoute parce que je n’ai pas la force d’aller jusqu’au bout.C’est comme si inconsciemment j’étais programmé comme ?à c’est vrai que ma mére et certains de mes maitres me traitait de nul et que je le serais pour ma vie la je suis fatigue epuise je vais jamais jusqu’au bout et meme que je paie je préfere perdre mon argent et j’en ai assez que chaque fois j’arrive quelque part je suis systhématiquement rejeté les femmes me font la guerre me déteste je suis en classe d’esthétique en ce moment personne ne veut travailler avec moi elle me critique c’est tellement lourd l’ecole ?à ne va pas le couple non plus ma meilleure amie m’ as trahis les gans me detestent je me sens eule il ya que ma fille avec qui je m’entends et qui m’aime aidez moi madame miller je souffre et j’en ai assez je veux me deprogrammer j’attire des gens qui veulent systhématiquement abusés de moi et qui me font du mal et en plus la je vais a l’echec professionnel et ?à me tue j’ai le droit d’etre heureuse et de tomber sur des gens qui m’aiment et me traite avec respect la je me bat pour rester en vie je pense de plus en plus au suicide mais je pense a la puce a ma fille et je n’ai pas le droit de l(‘abandonner mais je me sns si vide fatiguee et sans recours jai deja vu un psychatre mais c’est la culpabilite je veux que cette rage que je porte ce truc qui est en moi et qui fait comme un fardeau puisse sortir jy arrive pas mais la c’est un appel au secours j’ai meme prié a dieu et rien ?à passe pas je veuix couper cette chaine de violence c’est comme si j’avais un panneau disant arnaque moi ,frapper moi humilier moi j’en ai assez et la j’ai de plus enplus envis de dormir pour toujours et la ma puce je me dis si ma mére n’a pas réussis a me tuer physiquement il ne faut pas que je lui donne ce plaisir mais elle m’as brise humainement en abusant de moi sexuellement ent me maltaitant physiquement et en m’humiliant psychologiquement , je suis brise a l’intérieur et la a 32 ans je me dis j’y crois plus j’ai plus de force de me battre contre moi meme de me dire chaque jour aller bouge toi madame miller je suis fatigue mon corps est en lambeaux on m’a détruite et je ne vois plus de construction je tombe et personne ne me retiens au contraire on creuse un troun pour me faire tomber mais je veux essaye pour moi et pour ma puce aidez moi je vous en supplie je ne trouve plus d’issus je veux stopper ce cercle de violence et d’humiliation;

Réponse de Brigitte:

Malgré votre grand désarroi tout à fait compréhensible vous avez eu la force de garder en mémoire la réalité de votre mère qui vous a si cruellement torturée et qui vous empêche encore aujourd’hui d’être libre dans vos relations, particulièrement avec votre fille. Vous pouvez prendre soin de cette force qui vous maintiendra la tête hors de l’eau en lisant les livres d’Alice Miller pour vous assurer dans votre démarche de libération. Vous avez fait un grand pas dès lors que vous avez osé faire le lien entre ce passé si tourmenté et votre vie douloureuse d’aujourd’hui. La rage d’avoir été si maltraitée que vous avez supprimée depuis des décennies appara?tra aussi vite que vous ne la craindrez plus. BO