Ce que l’on appelle “caprices”

Ce que l’on appelle “caprices”
Friday 26 January 2007

J’ai fait jusqu’à l’age de 5 ou 6 ans des spasmes du sanglot et j’en ai plus qu’assez de lire que ces spasmes arrivent à des enfants capricieux, qu’il ne faut surtout pas consoler, sous peine de les voir faire encore plus de
spasmes. Mon fils a fait un spasme du sanglot: quelle mère faut-il être pour ne pas consoler et prendre dans ses bras cet enfant qu’on a cru mort ?
Une maman amie, nous a conseillé de souffler doucement dans le visage de l’enfant, grace à ce conseil de réanimation en douceur, notre enfant n’a pas refait de spasme. Moi, on me jetait un verre d’eau à la figure, comme à un chien. Imaginez que vous sortez à peine de l’évanouissement et que vous avaliez de l’eau dans vos poumons. n’est-ce pas une sorte de noyade?
J’ai fait ce dernier spasme sur la terrasse du bar de la piscine. Je me souviens de ma jupe bleue trempée, c’était il y a 50 ans. J’ai rêvé que ce n’était pas de l’eau mais du sang. J’ai rêvé à des verres cassés et du sang dans ce bar. J’ai rêvé à des enfants qui se noyaient: ils ne mourraient pas mais vomissaient ou je les réanimais.
J’ai rêvé que les vestiaires de la piscine était dangereux, que j’ai vu des choses que je n’aurais pas du voir et qui me mettaient en danger de mort. J’ai rêvé que la piscine était pleine de mains et d’anguilles.
( la plupart de ces rêves ont eu lieu pendant que je suivais une thérapie: je n’avais pas “connaissance” de tout celà avant).
J’ai rêvé à une mère, sur la terrasse, qui battait sa petite fille, comme je lui disais d’arrêter, elle donnait l’enfant au père ( mon père était un sadique qui me donnait des fessées pour son plaisir: il me l’expliquait).
Comment dire que ce dernier spasme était du à caprice et pas un traumatisme ?
J’aurais eu besoin d’être rassurée, consolée. Au lieu de celà, on m’a jeté des verres d’eau à la figure et on m’a
dit que tout était de ma faute. Ma psy m’a répété que je n’étais pas méchante et que ce n’était pas de ma
faute. Malgré tout, j’ai encore parfois du mal à la croire car mes parents, mes soeurs, et la société me répètent toujours le même discours: les enfants qui font des spasmes sont des enfants capricieux…
Merci, Alice, d’aider les enfants et les mères. D

Réponse Brigitte:
Imaginez-vous que quelqu’un vous raconte cette même histoire, comment réagiriez-vous ? Pensez-vous que vous lui diriez: “tu n’étais pas méchante, ce n’était pas de ta faute”? Une personne connectée à ses émotions serait totalement indignée de l’attitude de vos parents parce qu’il s’agit bien d’actes sadiques que vous avez subis. Il est ignoble et cruel de jeter de l’eau au visage d’un bébé, sans compter les dégats que cela peut engendrer durablement dans le cerveau de cet enfant.
Vos parents étaient réellement incompétents et dangereux. Vous avez absolument raison de ne pas cautionner l’aberration de cette idée des caprices car il s’agit bel et bien d’acte pervers et sadique des adultes.
Vous n’étiez qu’un tout petit bébé, dépendante de la protection de vos parents, au lieu de ?a ils vous ont odieusement maltraitée, votre thérapeute semble avoir peur de cette réalité. BO