Besoin de savoir

Besoin de savoir
Monday 23 November 2009

Chères mesdames Miller et Brigitte,

Je vous écris pour demander une confirmation. S’il vous pla?t j’ai maintenant terriblement de savoir si je suis dans le juste ou non. Voilà je vous explique pour quoi je vous ai dis cela. Tout d’abord je tiens à vous dire que j’ai lu ? c’est pour ton bien ? pour la première fois il y a plus de dix ans et c’est seulement maintenant depuis deux mois que pour la première fois je me suis autorisé a sentir la colère, la frustration, le désarroi, la tristesse, l’angoisse, le chagrin, la rage, etc pour tous les actes de torture que j’ai souffert pendant des années de la part de plusieurs membres de ma famille. J’ai fais un compte rendu des tous ces barbaries, ces crimes, ces saletés, ces monstruosités, et il m’as fallu écrire plusieurs pages entières pendant des jours. Je n’ai aucun doute de tout ce qu’ils m’ont fait subir. J’ai les noms et prénoms de tous ces monstres et ils savent très bien que je n’exagère pas. Seulement voilà, j’ai besoin de conna?tre toute mon histoire, je suis prêt à tout entendre et je ne crois plus que je serais surpris de quoi que ce soit. J’ai besoin de savoir si le fait de souffrir de encopresie ou constipation chronique constitue un signe de viol sur enfant comme il est affirmé sur certains sites internet. Je peux vous affirmer maintenant que je me suis autorisé à accepter que, (je crois que cela ne me fait aucun doute), grace à votre livre ? le corps ne ment jamais ?, que j’ai été violé à plusieurs reprises par ma tante. J’avais 12 ans la première fois. Mais les sympt?mes d’encopresie sont de bien avant, de ?a je suis sur et j’ai des preuves.

Merci beaucoup d’avance, mesdames, pour votre réponse bien que le fait d’écrire ceci est déjà un grand pas en avant pour ma complète libération. Et je vous remercie aussi d’avoir accepté d’être les témoins lucides des toutes les enfants et les anciens enfants injustement maltraités, humiliés, rabaissés, torturés, violés, mutilés… comme moi. Je remercie le destin de vous avoir trouvé…, enfin !.
Réponse de Brigitte :

Effectivement, vos sympt?mes sont révélateurs d’un grand traumatisme sinon le corps n’aurait pas besoin de s’exprimer par une telle souffrance. Par l’encoprésie il raconte où et comment il a été endommagé par la violence d’un traitement totalement inapproprié. Apparemment vous avez déjà découvert la cruauté de votre famille et les nombreux crimes qu’ils ont commis sur le dos de votre innocence et de votre impuissance d’enfant. Vous pourrez certainement jouir de votre complète libération autant de temps que vous ne mettrez pas en doute le récit de ce petit gar?on qui s’applique tant à vous montrer toute la vérité. Je vous félicite pour votre courage et votre grande force à garder vos yeux bien ouverts. BO